1. Brevet : des résultats en baisse en 2018, une nouvelle réforme en vue
En bref

Brevet : des résultats en baisse en 2018, une nouvelle réforme en vue

Envoyer cet article à un ami
Brevet : des résultats en baisse en 2018, une nouvelle réforme en vue. // © vecteezy
Brevet : des résultats en baisse en 2018, une nouvelle réforme en vue. // © vecteezy

En 2018, 87,2 % des candidats ont réussi l’examen du brevet en France, soit 1,7 point de moins qu’à la session 2017. Après cette baisse inédite, Jean-Michel Blanquer souhaite de nouveau réformer l'examen.

Pour la première fois depuis plusieurs années, le taux de réussite au brevet est en baisse, indique une note du ministère de l'Éducation nationale. Établi à 87,2 %, il retrouve le niveau de 2016, après une forte augmentation en 2017. Cela concerne aussi bien la série générale que la série professionnelle, avec des chutes respectives de 1,8 et 1,5 point, pour tomber à 88,1 % et 78,2% de réussite.

De fortes inégalités sociales

Le taux de réussite est étroitement lié à la catégorie sociale de l’élève. La quasi totalité des enfants issus d’un milieu très favorisé (97 %) obtiennent en effet leur diplôme, contre moins de 80 % des enfants issus d’un milieu défavorisé.

L’étude du ministère de l’Éducation nationale montre aussi que six candidats de la série professionnelle sur dix (63 %) ont du retard dans leur scolarité lorsqu’ils se présentent à l’examen. C’est le cas de "seulement" 12 % des candidats de la série générale.

Lire aussi : Collège : le socle commun, kézako ?

Autre marqueur d'inégalités : en série générale, un quart des candidats a obtenu la mention "très bien", contre 4 % des candidats en série professionnelle. Enfin, parmi les élèves qui n’obtiennent pas leur diplôme, six sur dix ne valident pas non plus le socle commun de compétences.

Une nouvelle réforme à venir

Cette étude est publiée alors que le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé le 3 juin 2019 réfléchir à une nouvelle réforme du brevet pour 2021. Ce sera la troisième fois en cinq ans que le diplôme est réformé.

Lire aussi : Brevet 2018 : 87,1 % d’admis, des résultats en baisse par rapport à 2017

Sans rentrer dans les détails, le ministre a parlé d'une "évolution du brevet pour juin 2021 qui prendra en compte les enjeux civiques", avec une volonté d’alléger l’examen, jugé "trop lourd". Des discussions à ce sujet seront entamées au cours de l'année scolaire 2019–2020.