1. Résultats du brevet 2016 : les collégiens contents mais peu surpris
Reportage

Résultats du brevet 2016 : les collégiens contents mais peu surpris

Envoyer cet article à un ami
Gabrielle et Éléonore ont décroché une mention bien au DNB. // © Lahéla Bouaziz
Gabrielle et Éléonore ont décroché une mention bien au DNB. // © Lahéla Bouaziz

Depuis mercredi 6 juillet 2016, les résultats du brevet tombent chaque jour dans les différentes académies. Aujourd’hui, c’est au tour – entre autres – des collégiens franciliens. Comment s’est déroulée la matinée ? Témoignages devant un collège parisien.

Contrairement aux lycéens pour le bac, beaucoup de collégiens ont regardé leurs résultats au brevet sur Internet, en attendant que leurs notes leur soient envoyées par courrier. Devant le collège Rocroy-Saint-Léon, à Paris, une petite minorité d'élèves s'est donc déplacée, vendredi 8 juillet 2016, pour partager ce moment entre amis. Débriefe de leurs réactions à chaud.

Cela fait quoi d'avoir son brevet ?

Plusieurs élèves s'attendaient à avoir une mention. Mais quand cela se concrétise, c'est le bonheur ! Ainsi, Éléonore saute de joie face aux panneaux d'affichage et à sa mention bien. Elle espérait la décrocher, mais pensait plutôt avoir “assez bien” étant donné le fil à retordre que lui a donné l'épreuve de maths. Mattéo est lui aussi très satisfait de sa mention bien : “Je suis fier de moi car j'ai bien travaillé.”

Il y a aussi des déçus et des blasés…

Certains, qui n'ont pourtant pas raté l'examen, sont néanmoins un peu déçus… C'est le cas de Gabrielle : “J'aurais pu avoir une mention très bien si j'avais un peu plus travaillé le français.” Elle reste heureuse de sa note, mais elle avoue s'en vouloir un peu de ne pas avoir assez révisé.

À d'autres collégiens, ces résultats ne font ni chaud ni froid. Alexeï fait partie des meilleurs élèves de sa classe. Il était sûr d'obtenir la mention très bien. Alors, pour lui, c'est quelque chose de simplement “normal”.

Parfois, le brevet ne semble pas si important aux yeux des futurs lycéens. Comme l'explique Alexeï : “Ça ne me fait rien d'avoir le brevet, je m'y attendais et c'était très facile.” Il faut dire que, pour beaucoup, grâce au contrôle continu, le DNB (diplôme national du brevet) était déjà en poche... Rien à voir avec le sésame que représente le bac...

Des vacances malgré tout bien méritées

Ce sont surtout les parents qui se réjouissent des résultats de leurs enfants. Pour eux, le brevet reste une étape importante. “Ma mère voulait que j'ai une mention bien, donc c'est top !” explique Raphaël, aux anges. Certains ont même prévu des récompenses pour leurs lauréats. “Ce soir, je vais manger japonais avec mes parents”, explique Gabrielle. Raphaël rêve en secret d'une pizza alors qu'Éléonore a prévu de faire les soldes. Finalement, même si l'émotion n'était pas vraiment au rendez-vous, les futurs lycéens sont quand même soulagés et peuvent maintenant penser à des vacances ensoleillées.