1. Certification Voltaire : les fautes d'orthographe en ligne de mire

Certification Voltaire : les fautes d'orthographe en ligne de mire

Envoyer cet article à un ami

“Envoyer un CV ou une lettre de motivation avec des fautes d’orthographe, c’est comme se présenter à un entretien d’embauche avec un jean troué !” Cette formule d’un DRH (directeur des ressources humaines) donne la mesure d’un enjeu aujourd’hui pris très au sérieux par les recruteurs comme par les responsables de formation : la maîtrise de la langue française, et notamment de l’orthographe, jugée trop souvent… aléatoire !

C’est en partant de ce constat qu’une entreprise a lancé en 2010 la Certification Voltaire. “Comme les diplômes ne permettent pas de rendre compte du niveau de maîtrise de la langue française, nous avons développé un référentiel qui permet d'évaluer son niveau et ses marges de progression”, souligne Pascal Hostachy, cofondateur de cette Certification Voltaire.

Quelque 300 formations partenaires

Sur le modèle du TOEFL ou du TOEIC qui indique par un score votre niveau en anglais, la Certification Voltaire vous permet ainsi d'évaluer en deux heures et demie de test écrit par QCM, votre maîtrise de l’orthographe : de 500 points pour un “français courant” à plus de 900 points pour un “expert”. Coût de la certification : 60 € TTC.

Quelque 300 formations de l’enseignement y ont régulièrement recours, dont une majorité d’IUT (instituts universitaires de technologie) et d’écoles de commerce. Certaines telles que l’ESSCA, Sup de co Montpellier Business School et l’IPAG envisagent de rendre ce test obligatoire.

Tester pour s’ améliorer

“Ce qui nous intéresse dans la démarche, c’est de permettre aux étudiants de se tester et d’apprendre avec des étapes à valider selon un processus qui est plutôt ludique”, explique Bruno Quéré, directeur de l’IUT d'Évreux, partenaire de cette Certification Voltaire. “Plus que la certification en elle-même, c’est le processus de remise à niveau qui intéresse les responsables de formation”, note Pascal Hostachy.

Du côté des entreprises, le principe séduit dans la mesure où il pourrait être intégré au niveau du recrutement. Mais il est en fait surtout utilisé pour les personnels déjà en poste. “La certification permet à chaque collaborateur de s’évaluer et de s’engager dans un processus d’amélioration de sa communication écrite”, note, par exemple, le responsable ressources humaines d’une compagnie d’assurance qui estime que “contrairement à une idée reçue, les fautes d’orthographe ne concernent pas seulement les jeunes recrues”...

À consulter aussi

- Testez votre orthographe et votre grammaire grâce à nos quiz.
- Méthodo : les trucs pour améliorer votre orthographe et votre grammaire.
- Comment gérer ses problèmes avec l'orthographe : conseils et astuces.
- S'améliorer en orthographe : 5 applis pour lycéens et étudiants.