1. Soyez prêt à justifier votre projet face aux jurys des ESC
Boîte à outils

Soyez prêt à justifier votre projet face aux jurys des ESC

Envoyer cet article à un ami

C’est l’épreuve stressante par excellence. Après une prépa ou via les admissions parallèles, l’entretien des écoles de commerce est un passage décisif. Une étape lourde en coefficients, qui décidera si, oui ou non, vous avez votre place sur les bancs de l’établissement visé. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques conseils de directeurs d’écoles, membres de jurys et "coachs" spécialisés.

Prouvez au jury que vous n'êtes pas là par hasard

Vous ne savez pas encore ce que vous voulez faire ? Rien de grave. Mais on vous demandera quand même de manifester de l’intérêt pour un secteur, une fonction dans l’entreprise, même si vous changez d’avis. Votre réponse devra montrer que vous savez où mènent les écoles de commerce.

"Nous voulons être sûrs que l’étudiant n’est pas là par hasard, que c’est bien son projet et non celui de ses parents", explique Hervé Passeron, ancien directeur de Toulouse Business School.

Proscrivez les banalités

Dans tous les cas, vous devrez justifier vos envies, argumenter. Si vous êtes attiré par les ONG, mentionnez le nom de l’association humanitaire de l’école. Si vous êtes tenté par la création d’entreprise, ayez quelques notions sur le statut d’auto-entrepreneur.

Attention aux effets de mode, comme le développement durable : "Il faut des arguments ‘béton’ pour ne pas dire de banalités", remarque Loïc Dilly, qui a été membre du jury de Skema. Mieux vaut donc vous cultiver un minimum sur ces sujets.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Soyez prêt à justifier votre projet face aux jurys des ESC Révisez l’actu pour les oraux des écoles de commerce Oraux des ESC : vos loisirs aussi intéressent le jury Comment arriver à l’entretien bien informé sur l’école visée Comment vous habiller pour les oraux des ESC ? Pendant l'oral, dialoguez avec le jury de l'ESC Le bon état d'esprit à l'oral des ESC : être enjoué L’attitude qui fait mouche devant le jury Oraux des ESC : les mots qui touchent et ceux qui tuent