1. Oraux des ESC : vos loisirs aussi intéressent le jury
Boîte à outils

Oraux des ESC : vos loisirs aussi intéressent le jury

Envoyer cet article à un ami

C’est l’épreuve stressante par excellence. Après une prépa ou via les admissions parallèles, l’entretien des écoles de commerce est un passage décisif. Une étape lourde en coefficients, qui décidera si, oui ou non, vous avez votre place sur les bancs de l’établissement visé. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques conseils de directeurs d’école, membres de jury et "coachs" spécialisés.

Montrez votre ouverture d’esprit

"Le jury va évaluer votre curiosité, votre ouverture d’esprit, votre capacité à faire autre chose que réviser vos cours", prévient Steeve Sarfati, coach qui accompagne des étudiants en prépa HEC.

Ainsi, on pourra vous interroger sur votre dernière séance de cinéma, votre dernier livre, votre dernière exposition. Ne vous contentez pas de répondre, expliquez ce qui vous a intéressé.

À travers vos loisirs, révélez vos qualités

"Prenez du recul sur vos loisirs ou vos jobs d’été, et essayez de faire ressortir les qualités que l’on attend d’un futur manager : l’esprit d’équipe, l’initiative, le leadership, le sens des responsabilités ou la créativité", ajoute Lionel Chouraqui, directeur de programme à l'ESSEC Business School.

Cette discussion occupera peut-être une grande partie de l’entretien. "Je me souviens d’une candidate avec qui nous avons uniquement parlé cuisine. Elle a réussi à passionner le jury. Bien sûr, nous l’avons prise !" se souvient Jean-François Fiorina, directeur ajoint de Grenoble EM.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Soyez prêt à justifier votre projet face aux jurys des ESC Révisez l’actu pour les oraux des écoles de commerce Oraux des ESC : vos loisirs aussi intéressent le jury Comment arriver à l’entretien bien informé sur l’école visée Comment vous habiller pour les oraux des ESC ? Pendant l'oral, dialoguez avec le jury de l'ESC Le bon état d'esprit à l'oral des ESC : être enjoué L’attitude qui fait mouche devant le jury Oraux des ESC : les mots qui touchent et ceux qui tuent