1. Les épreuves détaillées du concours Accès et celles qui font la différence
Boîte à outils

Les épreuves détaillées du concours Accès et celles qui font la différence

Envoyer cet article à un ami
Le campus de l'ESSCA à Angers. // © ESSCA
Le campus de l'ESSCA à Angers. // © ESSCA

Le concours Accès rassemble trois écoles postbac issues du réseau des universités catholiques. Elles préparent les étudiants à un diplôme bac+5, revêtu du grade de master.

Le concours comprend quatre épreuves écrites communes. Concernant les oraux, chaque école les organise de manière autonome dans ses locaux.

À quel moment, écrit ou oral, la sélection est-elle la plus forte ?

Sans hésitation, l’écrit, qui concentre la majorité de la totalité des points pour toutes les écoles. "Nous considérons que l’écrit permet de tester les connaissances tandis que les épreuves orales permettent de rencontrer les candidats", expliquent les responsables du concours. Lors des entretiens, il faut que le projet personnel du candidat soit bien orienté vers l’école. En l'occurrence, quels sont les éléments qui permettent au candidat de postuler dans une école ? Pourquoi choisir un établissement en particulier ? En quoi le candidat se reconnaît-il dans les missions et les valeurs de l’école ?"

Quelles épreuves font la différence ?

L’épreuve de synthèse, dont il faut saisir l’esprit et maîtriser la méthode, est celle qui départage le plus les candidats. Les annales du concours Accès donnent, en plus des consignes à respecter, des conseils pour réussir (structure du texte à produire, décompte des mots, gestion du temps de relecture…). "Notre objectif est de tester la capacité des candidats à structurer leur pensée sur un thème bien précis, souligne Céline Verdrière, responsable du recrutement France et des concours à l’IÉSEG. Pour réussir la synthèse, on relit le “Bescherelle”, on revoit sa grammaire et on essaie d’organiser ses idées. Il faut bien vérifier la syntaxe et l’orthographe, et respecter les consignes à la lettre : le nombre de mots par exemple, car ils sont à chaque fois recomptés par les correcteurs. Idem pour les fautes d’orthographe : un malus est appliqué si elles sont trop nombreuses."

Pour chacune des épreuves, lisez très attentivement les consignes avant de commencer à remplir votre copie. Arrêtez-vous sur les consignes de notation : de mauvaises réponses peuvent être pénalisées par des points négatifs…

Les épreuves écrites du concours Accès

Synthèse (3 heures)

Cette épreuve est constituée d'un ensemble de documents portant sur un thème d'actualité ou d'intérêt général. Il s'agit d'un compte rendu de lecture totalement objectif. Au texte peuvent s'ajouter des graphiques et des images. Vous devez démontrer votre capacité à organiser les idées des documents à travers :
- l'élaboration d'un plan clair et structuré, avec une introduction, un développement et une conclusion ;
- la pertinence des connecteurs logiques. Il est également important de soigner la qualité de la langue, de respecter la grammaire, l'orthographe, l'accentuation, la ponctuation et la présentation. 
La synthèse doit être rédigée en 350 mots au maximum, avec une marge de tolérance de 10 %.

Raisonnement logique et mathématiques (2 heures 30)

L’objectif consiste ici à évaluer votre aptitude à utiliser les concepts et les outils mathématiques (logique, arithmétique, géométrie) enseignés durant les études secondaires.

L’épreuve se décompose en 3 parties (raisonnement logique, raisonnement mathématique et problème mathématique) de 5 questions chacune, qui se déclinent elle-même en 4 propositions pour lesquelles le candidat doit répondre si elles sont vraies ou fausses. Toutes les réponses sont possibles : toutes vraies, toutes fausses, un mix des deux…

À lire aussi : Le palmarès des grandes écoles de commerce 2018.

Ouverture culturelle (45 minutes)

Il s’agit d’évaluer votre culture générale. Vous êtes testé sur votre capacité à mobiliser, dans un temps limité, des connaissances prouvant une curiosité intellectuelle et une solide ouverture culturelle. L’épreuve comporte 65 QCM (questions à choix multiple), répartis en grandes thématiques : histoire, géographie, mythes et religion ; idées, sciences et techniques ; politique, économie, société ; arts, loisirs et médias. 

Anglais (45 minutes)

L'épreuve évalue votre niveau de grammaire, de vocabulaire et d'orthographe, ainsi que votre compréhension de la langue écrite.  Elle se décline en deux parties comportant chacune 30 et 10 questions. 

À partir du concours 2018, la seconde épreuve de langue (facultative) est supprimée. 

Coefficients

Épreuves ESSCA IÉSEG ESDES
Synthèse (3h) 6 6 5
Raisonnement logique et mathématiques (2h30) 8 8 7
Ouverture culturelle (45 minutes) 3 3 4
Anglais (45 minutes) 3 3 4

Les épreuves orales du concours Accès

Elles sont propres à chaque école, et se déroulent dans leurs locaux.

ESSCA
- Entretien collectif (1 h). Discussion non préparée sur un sujet d’intérêt général (organisation d’un événement…), par groupe de 6 ou 7 candidats. Le jury observe chaque candidat et note sa contribution au travail de groupe. Exemple : "Votre lycée vous demande d'organiser une sensibilisation à la lecture pour les élèves du collège. Vous disposez d'un long week-end".
- Épreuve d’argumentation (40 minutes). Exposé de 10 minutes sur un sujet d’actualité ou d’intérêt général préparé pendant une demi-heure, sans intervention du jury. Ce dernier note la logique et la clarté du raisonnement, la qualité de l'expression, et la maîtrise globale du candidat. Exemple : "Pourquoi, d'après vous, les Français sont-ils si nombreux à visiter le salon de l'agriculture ?" ; "Mondialisation, géographie, voyages : selon vous, peut-on parler de la fin des distances ?" ; "Selon vous, quelles sont les règles de la générosité ?"
- Entretien individuel et motivation (30 minutes). Il s'agit d'une conversation informelle avec le jury. 
L'ensemble des entretiens a un coefficient de 10.
- Anglais (45 minutes, coef. 3). L'interrogation, menée par un professeur anglophone, prend la forme d'un commentaire de texte et de questions orales. Le candidat dispose de 30 minutes pour préparer son intervention.

IÉSEG
- Entretien individuel (45 minutes, coef. 7,5).
- Anglais (30 minutes, coef. 2,5).

ESDES
- Entretien individuel de motivation (45 minutes, coef. 7). "L'objectif est de découvrir le candidat, de s’intéresser à lui et à son projet. Pour cela, il faut arriver confiant et se préparer dans des conditions réelles (avec ses parents, des amis)..." conseillent les responsables de formation.
- Anglais (30 minutes, coef. 3).

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le profil des candidats au concours Accès Quelle est la vraie sélectivité du concours Accès ? Comment augmenter ses chances de réussite au concours Accès au moment de l’inscription ? Les épreuves détaillées du concours Accès et celles qui font la différence Bien se préparer au concours Accès pendant l’année de terminale Le budget à prévoir pour passer le concours Accès Le calendrier du concours Accès 2018 Témoignage : Eliot, étudiant à l'IESEG, a réussi le concours Accès