1. ESC : comment attirer les étudiants étrangers
Décryptage

ESC : comment attirer les étudiants étrangers

Envoyer cet article à un ami

La plupart des écoles de commerce recrutant sur prépa proposent des concours communs qui permettent de multiplier ses chances de réussite. Détail des épreuves et des modalités d’inscription pour les deux principaux : Ecricome et la BCE (banque d’épreuves communes).

Le recrutement d’étudiants étrangers est devenu un enjeu crucial pour les ESC, car ceux-ci contribuent au rayonnement de nos écoles dans leur pays. D’où le succès récent des palmarès internationaux.

Les établissements ont donc mis sur pied une sélection spécialement destinée aux "étudiants internationaux". Les écoles championnes de ces admissions "directes" ou "parallèles" restent celles du concours du Service des admissions internationales (SAI) de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) : HEC, l’ESCP Europe, l’EM Lyon, SKEMA business school et Audencia Nantes ; mais aussi les Ecricome (via le concours Universa). Et enfin l’ESSEC, l’EDHEC et l’IESEG, sur concours propres.

Passerelle World, lancé en 2010, permet aux étudiants titulaires d'un Bachelor ou Master non-français (toutes disciplines confondues) et ayant passé au moins deux années complètes d'études à l'étranger, de candidater à 7 ESC de la banque Passerelle : ESC Dijon, ESC Grenoble, Groupe Sup de Co La Rochelle, EM Normandie, Novancia Business School (Paris), EM Strasbourg et ESC Troyes. La sélection s’effectue sur dossier, test écrit (test américain GMATGRE, CAT ou français TAGE-MAGE), puis entretien de motivation.

Ces procédures destinées aux étudiants internationaux rencontrent pourtant un succès mitigé. La longueur de la période dite de master (24 mois dans une ESC française, contre 12 ou 18 mois en Grande-Bretagne) rebute nombre d’étudiants étrangers. Ensuite, une filière anglophone se révèle indispensable. Or, elle n’existe pas dans toutes les ESC.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Écoles de commerce : la banque commune d’épreuves (BCE) ESC : une sélection académique sévère... à modérée ESC : comment attirer les étudiants étrangers