1. Comment bien choisir son concours de la fonction publique ?
Coaching

Comment bien choisir son concours de la fonction publique ?

Envoyer cet article à un ami
Les concours de la fonction publique sont répartis selon 3 catégories qui déterminent le niveau demandé de formation. // © Adobe Stock
Les concours de la fonction publique sont répartis selon 3 catégories qui déterminent le niveau demandé de formation. // © Adobe Stock

Plusieurs types de concours sont organisés dans la fonction publique. Profils des candidats, administration de rattachement, statut, on vous dit tout.

Les concours externes s’adressent à tous les candidats selon leur niveau scolaire, tandis que les concours internes sont réservés aux fonctionnaires souhaitant progresser dans leur carrière. Ces concours externes peuvent être organisés au niveau national ou local. Les concours nationaux débouchent sur des emplois dans toute la France, principalement de catégorie A. Les concours déconcentrés, c’est-à-dire organisés en région, débouchent plutôt sur des emplois locaux.

Les concours uniques sont ouverts à la fois aux fonctionnaires et aux autres candidats. Ils offrent entre 2.000 et 3.000 postes par an et attirent essentiellement des non-fonctionnaires (environ 90% des candidats).

• Enfin, les concours professionnels encore dénommés "examens professionnels" s’adressent exclusivement aux fonctionnaires qui veulent évoluer au sein de leur corps.

Lire aussi : Comment s’informer sur les concours de la fonction publique ?

Trois catégories de concours

Vous ne pouvez pas passer tous les concours de la fonction publique. Ceux-ci sont répartis selon 3 catégories qui déterminent le niveau demandé de formation : les concours de catégorie C sont accessibles aux non-diplômés ou aux détenteurs d’un diplôme professionnel ; les concours de catégorie B, aux bacheliers (et pour certains d’entre eux, aux titulaires d’un diplôme supérieur en rapport avec la profession envisagée) ; les concours de catégorie A, aux détenteurs d’un diplôme de niveau bac+3 minimum.

Certains concours nécessitent un master, comme ceux pour être enseignants, et des concours spécifiques aux docteurs commencent à voir le jour. "De nombreux candidats ont des diplômes plus élevés que le minimum requis. Mais cela ne signifie pas qu'ils sont innaccessibles aux autres", précise Pierre Gévart, haut fonctionnaire et auteur de l'ouvrage "Tout Savoir sur la fonction publique" (parution le 26 octobre 2019). Pour avoir une idée du ratio de reçus, consultez le nombre de postes ouverts et le nombre de d'inscrits au concours, qui sont souvent affichés sur le site.

Lire aussi : Que se passe-t-il lorsque je suis reçu(e) à un concours de la fonction publique ?

Des recrutements par contrats

Enfin, la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 induit des changements importants. Elle élargit la possilité d’être recruté(e) par contrat, c'est à dire hors concours.

Dans ce cas, le recrutement fonctionne comme dans le privé : vous postulez avec un CV et vous passez un entretien. Les offres de postes se trouvent sur les sites des administrations concernées, les sites d'emploi, les gazettes de communes et les magazines. Les postes sont très divers : direction des services culturels d’une commune, direction générale des services d’un département, informaticien(ne), chargé(e) de communication…

Vous pourrez ainsi travailler dans la fonction publique sans le statut de fonctionnaire, et éventuellement passer un concours interne par la suite.