1. Comment entrer dans une école de la fonction publique ? Sept élèves fonctionnaires racontent
Portrait

Comment entrer dans une école de la fonction publique ? Sept élèves fonctionnaires racontent

Envoyer cet article à un ami

Leur objectif : travailler dans la fonction publique comme conservateur, magistrat, ou encore inspecteur des impôts. Des métiers qui imposent de réussir des concours, puis de se former, sous le statut d’élèves fonctionnaires, dans des écoles tels que Normale Sup, les IRA, l’INP, l’ENM… Sept lauréats racontent leur parcours et livrent les clés pour suivre ces études rémunérées avec emploi garanti à la sortie.

Tous les concours de la fonction publique ne mènent pas directement à un emploi. Pour certains métiers (magistrat, conservateur de bibliothèques, inspecteur des impôts…), la réussite aux épreuves écrites et orales débouche sur une formation. Celle-ci se déroule dans des écoles appartenant à l’administration comme les IRA (instituts régionaux d’administration), l’ENA, l’INP… Les études durent au minimum une année et comprennent plusieurs stages.

Durant cette période, vous n’êtes plus vraiment étudiant et pas encore fonctionnaire à part entière. Vous êtes élève fonctionnaire et, à ce titre, recevez déjà une rémunération. Sept lauréats à un concours de la fonction publique, encore dans leur école, racontent leur parcours d’études, comment ils ont vécu les épreuves du concours et délivrent des conseils pour suivre leurs pas.
 


CHRISTELLE, 25 ANS, ÉLÈVE CONSERVATEUR À L'ENSSIB

Christelle, élève conservateur à l'ENSSIB - 2012Au cours d’une visite à la BNF (Bibliothèque nationale de France), Christelle a le déclic : elle veut devenir conservateur. Elle se réoriente alors pour préparer le concours qui lui permettra de rentrer à l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques.

Le témoignage de Christelle, 25 ans, élève conservateur : “Si j’ai pu réussir le concours de l’ENSSIB, c’est grâce à l’IUT et à la prépa.”
 


THIBAUT, 23 ANS, ÉLÈVE NORMALIEN à l'ENS ULM

Thibaut, élève normalien à l'ESSEC - 2012Entrer dans une grande école de la fonction publique sans renoncer à intégrer une Business School réputée, c’est le pari réussi par Thibaut, admis après sa prépa à la fois à l’ENS de la rue d’Ulm et à l’ESSEC. Son but : trouver un emploi conciliant recherche appliquée et management.

Le témoignage de Thibaut : “Il faut relativiser tout ce qu’on peut entendre sur la prépa et le concours d’entrée à l’ENS.”
 


ALICE, 24 ANS, ÉLÈVE INGÉNIEURE DES PONTS, EAUX ET FORÊTS À L'ENGREF PARIS

Alice, élève ingénieur des Ponts, eaux et forêts - 2012Au cours de son cursus à AgroParisTech, Alice découvre que des places au concours d’ingénieur des Ponts, des eaux et des forêts sont réservés aux étudiants issus d’écoles d’ingénieurs. Une opportunité qu’elle ne laisse pas passer et qui l’amène aujourd’hui aux portes du ministère de l’Écologie.

Le témoignage d'Alice : “Les filières d’élèves ingénieurs fonctionnaires sont peu connues.”
 


JULIEN, 25 ANS, ÉLÈVE AUDITEUR DE JUSTICE À L'ENM

Julien, élève auditeur de justice à l'ENM - 2012Pris de passion pour le droit alors qu’il est en IEP (institut d’études politiques), Julien décroche le concours de l’École nationale de la magistrature de Bordeaux, où il apprend son futur métier de magistrat.

Le témoignage de Julien : “Préparer le concours de l’ENM est un travail de longue haleine.”

 


ASTRID, 25 ANS, ÉLÈVE ATTACHÉE À L'IRA LILLE

Travailler au ministère de la Défense, c’est le rêve d’Astrid, qui, depuis l’après-bac, construit son parcours – IEP Lille, un an dans la Marine, IRA Lille – pour y parvenir.

Le témoignage d'Astrid : “Si on souhaite intégrer un IRA, il faut suivre des études de droit ou faire Sciences po.”
 


FLORENT, 26 ANS, ÉLÈVE CONSERVATEUR DU PATRIMOINE À L'INP

Florent, élève conservateur à l'INP - 2012Après son bac, Florent n’a aucune idée quant à son futur métier et ce n’est qu’à la fin de son master d’anthropologie en fac qu’il découvre l’INP (Institut national du patrimoine) et sa prépa intégrée. Il aspire aujourd’hui à devenir conservateur dans un musée sur les civilisations.

Le témoignage de Florent : “Le concours d’entrée à l’INP est très éprouvannt.”

 


CHARLY, 25 ANS, ÉLÈVE À l’ENFiP LYON

Charly, élève à l'ENFiP Lyon - 2012Après sa licence de droit, Charly décide de préparer par correspondance le concours de contrôleur du Trésor. À sa deuxième tentative, il parvient à entrer l’École nationale des finances publiques.

Le témoignage de Charly : “Pour réussir le concours de contrôleur des finances publiques, il faut connaître l’actualité.”

 
Comment préparer ces concours de la fonction publique ?

Les concours de la fonction publique accessibles après des études supérieures débouchent sur des emplois de cadres de catégorie A. Ils sont ouverts aux titulaires d’une licence au minimum. Programme : des épreuves de droit, de culture générale, et un grand oral devant un jury. Les candidats admis sont issus en grande majorité des filières droit et sciences politiques.
 
Une préparation est vivement conseillée : elle peut se dérouler au sein des universités, avec une licence d’administration publique, puis un master du même nom. Des organismes privés ou publics – comme le CNED (Centre national d’enseignement à distance) assurent également des préparations ciblées pour certains concours.
Sommaire du dossier
Christelle, 25 ans, élève conservateur à l'ENSSIB Thibaut 23 ans, élève normalien à l’ENS Ulm Alice, 24 ans, élève ingénieure des Ponts, eaux et forêts à l'ENGREF Paris Julien, 25 ans, élève auditeur de justice à l'ENM Astrid, 25 ans, élève attachée des IRA à Lille Florent, 26 ans, élève conservateur du patrimoine à l'INP Charly, 25 ans, à l’ENFiP Lyon