1. "Pour réussir la note de synthèse, il faut s’entraîner à la prise de notes, à la lecture rapide…"

"Pour réussir la note de synthèse, il faut s’entraîner à la prise de notes, à la lecture rapide…"

Envoyer cet article à un ami

Passer les concours de la fonction publique sans préparation, c’est risqué. Certaines épreuves telles la dissertation et la note de synthèse, ou matières comme le droit et les finances publiques, ne s’improvisent pas… mais s’apprivoisent.

Céline, 25 ans, responsable du Projet Handicap du centre de gestion de la fonction publique territoriale du Nord.

Préparation en solo du concours. "Après mon master management territorial, j’ai enchaîné les CDD dans la fonction publique territoriale, tout en préparant, par moi-même, le concours de rédacteur. Ce concours, de catégorie B, est très difficile, presque plus que celui d’attaché, pourtant de catégorie A. Il est accessible après le bac mais la plupart des candidats sont issus de prépa ou de l’université, ce qui relève le niveau. Deux mois avant les épreuves, j’ai travaillé tous les week-ends, en reprenant mes cours de droit public de master et en réalisant des notes de synthèse. Pour réussir cette épreuve, il faut s’entraîner à la prise de notes, à la lecture rapide… J’en ai réalisé 8, en me mettant à chaque fois dans les conditions du concours pour voir ce que j’étais capable de faire dans le temps imparti. J’ai ensuite décidé, compte tenu de mon niveau d’études, de ne pas réviser à fond la dissertation de culture générale. Par contre, j’ai potassé le droit public : une matière présentée à l’oral et, donc, impossible à négliger. Une bonne semaine avant le concours, j’ai arrêté de travailler pour me consacrer à des révisions intensives."

Objectif  : réussir un concours de catégorie A. "J’ai obtenu le concours en juin 2008. Aujourd’hui, je m’occupe notamment de sensibiliser les collectivités à l'insertion professionnelle des personnes handicapées dans la fonction publique. Je suis responsable d'une équipe de 6 personnes et pilote un projet qui s'étale sur 3 ans. Fin 2008, j’ai passé le concours d’attaché, que je n'ai pas obtenu, du fait d'une note éliminatoire en droit. Mais cette année, je me suis inscrite à la formation de préparation dispensée par le CNFPT, pour mettre toutes les chances de mon côté."

Propos recueillis par Céline Manceau
Sommaire du dossier
Retour au dossier Fonction publique : l’indétrônable culture générale Présenter son CV... après l'admissibilité au concours ! "Pour réussir la note de synthèse, il faut s’entraîner à la prise de notes, à la lecture rapide…"