1. La carrière des fonctionnaires
Décryptage

La carrière des fonctionnaires

Envoyer cet article à un ami

Les fonctionnaires sont d’abord recrutés en tant que stagiaires. Ils apprennent leur futur métier et sont en même temps "en période d’essai". Si tout se passe bien, les fonctionnaires sont ensuite titularisés, c’est-à-dire qu’ils intègrent définitivement la fonction publique.

Le niveau de recrutement des concours de la fonction publique correspond à un niveau de formation générale. Vous êtes recruté soit après la classe de troisième ou avec un diplôme professionnel de type CAP ou BEP (concours de catégorie C), soit avec le bac en poche (concours de catégorie B), soit, enfin, avec 180 ECTS au minimum ou après deux années de classes préparatoires (concours de catégorie A).

La formation des fonctionnaires d'Etat

En aucun cas on n’exige de vous des compétences particulières pour un métier public. Or, pour exercer certaines professions comme contrôleur des impôts ou encore commissaire de police, par exemple, vous avez besoin de suivre une formation qui débute en principe dès la réussite au concours. Celle-ci peut se dérouler soit sur le lieu de travail, soit au sein d’écoles de la fonction publique dont certaines sont très connues, comme l’ENA (École nationale d’administration) ou les IRA (instituts régionaux d’administration), car ce sont elles qui se chargent directement du recrutement des futurs fonctionnaires. Dans tous les cas, durant la formation, vous serez toujours rémunéré.

La formation des fonctionnaires territoriaux

Dans la fonction publique territoriale, la formation débute dès que les fonctionnaires territoriaux sont recrutés. Durant leur période de stage d’une durée d’un an environ, ils commencent leur carrière au sein de la collectivité qui les emploie et suivent des cours en alternance pendant 6 mois ou un an. Les fonctionnaires des catégories B et C sont formés par le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale). Les cours ont généralement lieu au sein des délégations régionales.

Les fonctionnaires de catégorie A sont formés au sein de l’une des quatre INSET (Instituts nationaux spécialisés d'études territoriales) à Angers, Dunkerque, Nancy ou Montpellier, ainsi qu’à l’INET (Institut national des études territoriales) pour les administrateurs et les conservateurs, à Strasbourg. Après la titularisation, la formation se poursuit, de manière ponctuelle, pendant 2 ans en général pour les fonctionnaires de catégorie B et 3 ans pour les fonctionnaires de catégorie A.

Une évolution professionnelle automatique

Les fonctionnaires appartiennent, pour toute la durée de leur carrière, à un corps (ou un cadre d’emplois dans la fonction publique territoriale). Ce corps (ou ce cadre d’emplois) est divisé en grades, eux-mêmes divisés en échelons.

Tous les fonctionnaires débutent leur carrière au premier échelon du premier grade de leur corps (ou cadre d’emplois). À chaque fois que les fonctionnaires montent d’un échelon, ils bénéficient d’une augmentation. Lors de leur passage au grade supérieur, ils sont également augmentés, mais peuvent aussi assumer des responsabilités plus importantes. Le passage d’un échelon à l’autre se fait automatiquement, selon une durée minimale et maximale définie à l’avance jusqu’à la retraite et qui est généralement communiquée au candidat dans les brochures du concours. Les fonctionnaires bien "notés" gravissent leurs échelons dans le temps minimal, les autres sont réévalués à l’ancienneté.

Par le biais de la formation continue, les fonctionnaires ont également la possibilité de préparer des concours internes qui leur sont réservés. Ces concours leur permettent de changer de corps. Leur organisation est similaire à celle des concours externes, mais leur taux de réussite est généralement supérieur. D’autant que les fonctionnaires peuvent s’entraîner aux différentes épreuves de ces concours internes. Les préparations du CNFPT, par exemple, sont adaptées aux concours de la fonction publique territoriale (elles comportent notamment des simulations d’épreuves). En contrepartie, elles ne sont pas accessibles à tous les fonctionnaires qui sont sélectionnés d’après des tests.