1. La fonction publique européenne

La fonction publique européenne

Envoyer cet article à un ami

Les fonctionnaires européens travaillent au sein des différentes institutions européennes, à Bruxelles, à Strasbourg ou à Luxembourg. Ils sont recrutés sur concours et doivent impérativement maîtriser au moins deux langues officielles. En outre, le niveau minimum pour postuler, quel que soit le concours, est la licence.

Deux groupes de concours

Les concours de la fonction publique européenne ne sont pas classés par catégorie, mais répartis en deux groupes de fonctions avec des possibilités de passerelles entre ces groupes.

Le groupe des AST (assistants) comprend les fonctionnaires chargés des tâches de secrétariat et d’assistance (ils sont l’équivalent des catégories B et C). Peuvent postuler dans cette catégorie les candidats ayant un diplôme de l’enseignement supérieur (120 ECTS) pour les grades 3 à 11 (les fonctions d’assistant et d’assistant recherche) ou possédant le bac et 3 ans d’expérience professionnelle (pour les grades 1 à 7 : secrétaire ou commis).

Le groupe des AD (administrateurs) - de niveau équivalent à la catégorie A – rassemble les fonctionnaires « chargés d’élaborer les politiques, de mettre en œuvre le droit communautaire, de réaliser des analyses et fournir des conseils ». Ce groupe comprend également les traducteurs et interprètes. Les fonctions accessibles aux débutants sont administrateur, administrateur recherche et administrateur linguiste. Le niveau d’études requis est la licence minimum pour les grades AD5 et AD6, et un master pour les grades AD7 à AD16 (à noter 4 années d’études post-bac peuvent suffire si elles marquent l’achèvement d’un cycle d’études). Il est possible de candidater pour les grades AD7 à AD16 avec une licence seulement mais dans ce cas, une expérience professionnelle d’une année minimum est requise.

Comment sont recrutés les fonctionnaires européens ?

Les concours de l’Union européenne ne sont pas organisés directement par les institutions mais par l’EPSO (Office européen de sélection du personnel - dans la traduction française). Ils se déroulent dans les 23 langues officielles que compte l’Union européenne avec ses 27 pays membres. Ces concours sont très sélectifs et se déroulent sur plusieurs mois, parfois même plus d’une année.

Et une fois recrutés, les candidats ne sont pas au bout de leur peine. Il leur faut rechercher un poste auprès des institutions. Dans ce domaine, la fonction publique européenne est proche de la fonction publique territoriale : la réussite au concours entraîne votre inscription sur une liste d’aptitude (dite également liste de réserve), et c’est à vous qu’il appartient de démarcher votre futur employeur en lui adressant CV et lettre de motivation. L’administration se donne ainsi l’embarras du choix pour sélectionner les candidats, en fonction de leurs diplômes et de leur expérience. Par ailleurs, toutes les institutions européennes ne recrutent pas le même volume de fonctionnaires. En tête du palmarès des recruteurs arrive la Commission européenne qui emploie actuellement 23.000 des fonctionnaires européens.

L’idéal pour espérer décrocher un emploi rapidement au sein des institutions communautaires est d’y avoir préalablement effectué un stage. Plusieurs administrations accueillent en stage des étudiants venus de tous les pays de l’Union, mais les demandes sont très importantes (7.500 candidatures spontanées à la Commission 2 fois par an pour 600 places à chaque fois ou encore entre 800 à 1000 demandes par an au Comité économique et social pour 15 places !).

Tous les concours de la fonction publique sont dans le moteur de recherche de letudiant.fr

Sommaire du dossier
Retour au dossier La fonction publique d’Etat La fonction publique territoriale La fonction publique hospitalière La fonction publique de la Ville de Paris La fonction publique européenne