1. Les concours communs : le concours C de la banque agro-véto
Décryptage

Les concours communs : le concours C de la banque agro-véto

Envoyer cet article à un ami

Les titulaires d’une L2, d’un DUT ou d’un BTS ont accès à la plupart des écoles d’ingénieurs, qui diversifient ainsi les profils au sein de leurs promotions.

Le concours C de la banque agro-véto se divise en deux voies. Le concours C BIO ouvre les portes des écoles suivantes : Agrocampus Ouest (cursus ingénieur en horticulture et en paysage ; cursus ingénieur agronome), AgroParisTech, Agrosup Dijon  (cursus ingénieur agronome civil et fonctionnaire ; cursus ingénieur en agroalimentaire), Bordeaux Sciences agro, ENSAIA Nancy, ENSAT-INP Toulouse, Montpellier SupAgro, Oniris cursus ingénieur et VetAgro Sup cursus ingénieur. Et le concours C ENV fédère les quatre écoles vétérinaires nationales : ENVA AlfortENVT Toulouse, Oniris et VetAgro Sup.

Vous pouvez vous inscrire si vous êtes titulaire d’un BTSA (toutes options), d’un BTS de certaines spécialités (agroéquipement ; analyses de biologie médicale ; bioanalyses et contrôles ; biotechnologie ; chimiste ; conception et réalisation de systèmes automatiques ; contrôle industriel et régulation automatique ; diététique ; hygiène-propreté-environnement ; industries céréalières ; informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques ; maintenance industrielle ; métiers de l’eau ; qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries ; techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire) ou d’un DUT d’une de ces spécialités : génie biologique ; génie du conditionnement et de l’emballage ; chimie ; génie chimique et génie des procédés ; génie thermique et énergie ; gestion logistique et transports ; hygiène-sécurité-environnement ; mesures physiques ; qualité, logistique industrielle et organisation ; science et génie des matériaux. Les candidats titulaires d’un DTSM (diplôme de technicien supérieur maritime) ou d’un BTSM (brevet de technicien supérieur maritime) peuvent aussi candidater.

Dans les faits, la plupart des candidats sont passés par une classe prépa ATS ou post-BTSA.

En 2018, 104 places sont disponibles dans les écoles d'ingénieurs agronomes et 82 dans les écoles vétérinaires.

Les épreuves

Les épreuves écrites du concours sont communes à tous les établissements : expression française, mathématiques, biologie, physique et chimie.

À l’oral, les candidats passent un TP de biologie (30 minutes de préparation pour 30 minutes d'interrogation), un entretien de motivation (30 minutes) et une épreuve d'anglais (1 heure de préparation pour 30 minutes d'interrogation). Les épreuves sont communes aux concours voies C BIO et C ENV et dotées des mêmes coefficients (3).

Le calendrier

Inscriptions : du 10 décembre 2017 au 14 janvier 2018.
Épreuves écrites : les 14 et 15 mai 2018.
Épreuves orales : du 18 au 22 juin 2018.

Les frais d'inscription

Ils s'élèvent à 150 € pour le concours C BIO comme pour le concours C ENV. Gratuit pour les boursiers.

Pour en savoir plus, consultez le site du Service des concours agronomiques et vétérinaires.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Les concours communs : le concours national d’admission Les concours communs : la banque d’épreuves DUT-BTS Les concours communs : le concours ATS Les concours communs : le concours B de la banque agro-véto Les concours communs : le concours C de la banque agro-véto Les concours communs : le concours C2 Les concours communs : le concours des Mines Les procédures en réseau : le réseau Polytech Les procédures en réseau : le Groupe INSA Les procédures en réseau : le réseau FESIC Une prépa pour les BTS ou les DUT : la prépa ATS