1. Cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx) : et une fois intégré ?
Décryptage

Cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx) : et une fois intégré ?

Envoyer cet article à un ami

Formation conjointe entre l'université de Bordeaux et les écoles d’ingénieurs aquitaines, le cycle préparatoire de Bordeaux, CPBx, permet d’intégrer huit écoles d’ingénieurs : six écoles (internes ou sous convention) de l’institut polytechnique de Bordeaux (l'ENSC, l'ENSCBP, l'ENSEGID, l'ENSEIRB-MATMECA, l’ENSGTI, l'ENSTBB), Bordeaux Sciences Agro, ainsi que l’ESTIA Bidart.

Le premier semestre est commun à tous les étudiants. Au deuxième semestre, les étudiants sont répartis en deux filières : biologie d’un côté, maths-physique-chimie de l’autre. Cette dernière se redécoupera en maths-physique, d’une part, et physique-chimie, d’autre part, au quatrième semestre.
Pour connaître leur future école, les étudiants participent à des visites et des conférences tout au long des deux années du cursus. En seconde année, ils doivent réaliser un projet de recherche encadré par un enseignant de l’établissement qu’ils vont intégrer.

Le CPBx compte environ 5 % d’échecs, concentrés en première année, ainsi que quelques "réorientations volontaires", souligne le responsable pédagogique de la formation. Aucun redoublement n’est permis.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx) : la procédure d’admission Cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx) : et une fois intégré ? Témoignage : Florent, en première année à l’ENSEIRB-MATMECA, est passé par le cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx)