1. Témoignage : Joseph a réussi la procédure d’admission à l’UTC
Témoignage

Témoignage : Joseph a réussi la procédure d’admission à l’UTC

Envoyer cet article à un ami

Près de 10.000 candidats postulent chaque année dans les 3 universités de technologie : l'UTBM à Belfort-Montbéliard (90), l'UTC à Compiègne (60) et l'UTT à Troyes (10). 

En terminale S, spécialité maths, Joseph voulait faire des études d’ingénieurs mais ne savait pas précisément dans quel domaine. Originaire de la région de Compiègne, il entend parler de l’UTC et se rend compte qu’elle est accessible juste après le bac. Il est séduit par l’idée de spécialisation progressive. "À l’université de technologie, on suit des enseignements obligatoires et des enseignements optionnels. Et plus on avance, plus on peut se spécialiser, ce qui nous donne une grande liberté et l’occasion de trouver notre voie", confie-t-il.

Le jeune homme postule donc sur Admission-postbac. Avec plus de 15 de moyenne en terminale, il est convoqué pour l’entretien de groupe, animé par une psychologue. "Elle nous a posé des questions très classiques sur le métier d’ingénieur, les filières, nos activités extrascolaires, etc. Le fond importait mais la forme aussi : il s’agissait de s’intégrer dans la conversation sans écraser les autres".

Une fois à l’UTC, Joseph est conquis, tant par l’ambiance que par les méthodes de travail. "Nous n’avons pas un emploi du temps surchargé, seulement 22 heures de cours par semaine, et nous travaillons à côté en autonomie. La charge de travail ne change pas tant que ça du lycée, c’est la façon de travailler qui change. Il n’y a plus de petits exercices d’un jour à l’autre. Il s’agit d’être prêt le jour de l’examen et pour cela, chacun se gère comme il veut. Il faut simplement s’organiser".

Sommaire du dossier
Retour au dossier La procédure d’admission aux UT décryptée Témoignage : Joseph a réussi la procédure d’admission à l’UTC