1. Témoignage : Anthony, étudiant à HEI Lille, a réussi le concours Puissance 11
Témoignage

Témoignage : Anthony, étudiant à HEI Lille, a réussi le concours Puissance 11

Envoyer cet article à un ami

La FESIC (Fédération d'écoles supérieures d'ingénieurs et de cadres) compte une vingtaine d'écoles, qui recrutent via 2 portails différents : www.admission-postbac.fr pour certaines, et www.grandesecoles-postbac.fr pour les autres.

En terminale S, spécialité maths, Anthony avait déjà choisi sa future école : HEI Lille. Attiré par son caractère généraliste, sa prépa intégrée PCSI et son emplacement, il prévoit d’y entrer soit directement par le concours Puissance 11, soit par une prépa classique.

Il passe donc le concours Puissance 11. Il le trouve assez difficile - notamment parce que la calculatrice n’est pas autorisée - mais le réussit tout de même.

"C’est plus compliqué que ce que l’on nous demande en terminale mais finalement, nous ne sommes pas admis en fonction de nos notes mais en fonction du classement par rapport aux autres candidats", rassure-t-il.

Une fois admis, il apprécie l’ambiance, l’intégration et l’absence "d’esprit concours" mais il met en garde quant au rythme de travail : "On travaille les mêmes matières qu’au lycée, mais le rythme est beaucoup plus intense, c’est celui du lycée multiplié par 10".
Sommaire du dossier
Retour au dossier Écoles d'ingénieurs : les concours postbac Puissance 11 et Alpha fusionnent Le recrutement ECAM décrypté, via Parcoursup Le recrutement ICAM, sur grandesecoles-postbac Le recrutement FÉSIA, sur grandesecoles-postbac Témoignage : Anthony, étudiant à HEI Lille, a réussi le concours Puissance 11