1. Dictée ECE : un challenge de langue française pour les étudiants scientifiques
Décryptage

Dictée ECE : un challenge de langue française pour les étudiants scientifiques

Envoyer cet article à un ami
La dictée ECE. // © ECE
La dictée ECE. // © ECE

Pour sa huitième édition, la dictée organisée par l’ECE promet encore quelques tortures orthographiques à ses candidats. L’école d’ingénieurs parisienne propose le 20 mars 2014 un grand challenge ouvert aux étudiants inscrits en filières scientifiques. Le but : leur faire prendre conscience à travers le jeu de l’importance de la maîtrise de la langue française.

Extrait de la dictée, cru 2013 : "De l'époque moyenâgeuse à l'ère du Roi-Soleil, des Lumières au belliqueux Napoléon, l'histoire française avait provoqué, dans d'autres contrées, des coups de foudre sociolinguistiques uniques." Durant une demi-journée, les quelque 250 candidats inscrits à la dictée ECE vont se triturer les méninges pour coucher sur papier le texte concocté par Line Sommant, docteur en linguistique française.

L'initiative est proposée par l'école d'ingénieurs parisienne depuis huit ans. "Auparavant, nous utilisions déjà les dictées de Bernard Pivot dans le cadre de nos cours, se souvient Véronique Bernez, enseignante en communication à l'ECE. Il s'agissait juste d'un exercice de décryptage, permettant l'apprentissage de la langue par le jeu et par l'acceptation de l'erreur. Cela a toujours amusé les élèves... Et ces derniers sont très vite devenus accros !"

Sensibiliser par le jeu

Le challenge, ouvert aux étudiants des filières scientifiques de toute la France (écoles d'ingénieurs, IUT, universités, etc.), entend avant tout être ludique. "C'est à la fois amusant et stimulant, raconte Diane, aujourd'hui en troisième année à l'ECE, qui a participé l'an passé à la dictée. L'ambiance rappelle celle des concours, c'est un très bon exercice !" La jeune femme, d'origine roumaine, a appris le français à l'âge de 7 ans. "Je crois que c'est pour cela que j'aime tant cette langue !"

Mais au-delà de l'aspect "jeu" de l'événement, le but est bel et bien de sensibiliser les jeunes à l'importance de la langue française dans leur cursus."Dans une carrière scientifique, le bon usage de la langue est à mon sens primordial, argumente Juliette, candidate de l'édition 2012. Quand on présente un travail, tel qu'un rapport de stage, la présentation doit être carrée et la forme doit être à l'image du fond : rigoureuse. Cela passe par la grammaire et l'orthographe."

"La langue française ? Un code de transmission"

Et Véronique Bernez le reconnaît volontiers : "La reprise en main des étudiants n'est pas un luxe ! La baisse du niveau n'est pas un mythe." En cours, la prof reprend les bases de français avec tous les élèves de première année. Et pour arriver à les intéresser à la discipline, elle a sa méthode. "Il suffit de leur prouver que la grammaire et l'orthographe sont en réalité des disciplines très rationnelles, très mathématiques. La langue doit être vue comme un code de transmission, qui permet d'émettre et de recevoir des informations. Et cet argument fonctionne très bien dans l'esprit des futurs ingénieurs !"

Envie d'y participer ?
La Dictée ECE 2014 aura lieu le 20 mars prochain. Inscriptions jusqu’au 6 mars 2014 sur http://dictee.ece.fr