1. Fâché(e) avec les chiffres ? Comment vous réconcilier

Fâché(e) avec les chiffres ? Comment vous réconcilier

Envoyer cet article à un ami
Les chiffres vous paralysent ? Il existe des solutions pour vous débloquer. // © lightpoet - Fotolia
Les chiffres vous paralysent ? Il existe des solutions pour vous débloquer. // © lightpoet - Fotolia

Vous sortez votre calculatrice pour additionner 14 et 160. Vous ne parvenez pas à retenir les dates historiques. Vous ne savez toujours pas transformer les centilitres en millilitres. Bref, votre esprit se paralyse dès que vous voyez des chiffres. Non, la situation n’est pas désespérée : voici nos conseils pour vous débloquer.

“Je n'ai jamais aimé les chiffres parce que je les trouve trop carrés, trop certains, trop précis ou carrément trop angoissants avec l'infini, par exemple, qui est pour moi le truc le plus vertigineux du monde, essaie d'expliquer Lou, 17 ans, en terminale L au lycée Édouard-Branly, à Dreux (28). Je préfère les mots : ils sont plus ‘humains’, moins artificiels, pas fabriqués, codés ou abstraits ! D'ailleurs, la Terre tournait avant que l'on connaisse la formule qui l'explique !”

La jeune fille, très bonne élève par ailleurs, n'a pourtant pas eu de mal dans sa scolarité... tout en sachant très bien que son "problème avec les chiffres" n'a jamais été résolu. "J'ai assuré le minimum en misant sur mes points forts, c'est-à-dire tout le reste", glisse-t-elle.

"Parfois une question d'appréciation et d'estime de soi"

Marion, professeur de mathématiques dans un grand lycée parisien, comprend parfaitement. Des élèves comme Lou, elle en croise très souvent. "Ils arrivent en ayant baissé les bras, or, s'ils sont au lycée, c'est qu'ils n'ont pas tant de problèmes que ça avec les chiffres, c'est parfois une question d'appréciation et d'estime d'eux-mêmes. Quand je vois que ça bloque vraiment, je tente de les rassurer en leur disant que nous ne sommes pas tous égaux et doués dans toutes les disciplines, et qu'il vaut mieux développer et aller loin et à fond dans ce qu'on aime !"

Ce que tente aussi d'expliquer Marion à ses élèves est l'intérêt des mathématiques dans la vie de tous les jours, pour leur culture générale et la compréhension du monde en marche... très loin d'un amour ou pas des chiffres ! "Ce qui compte pour moi, c'est que mes élèves acquièrent un minimum d'esprit logique, qu'ils puissent se poser de bonnes questions", dit-elle.

"Des notes catastrophiques car je ne faisais pas d'effort de réflexion"

C'est ce qu'a réalisé Nicolas, en première S au lycée Chaptal, à Paris, qui, poussé par ses parents, a été "contraint et forcé" d'aller dans cette section. "Finalement, je ne le regrette pas, parce que, dès le premier devoir, ma prof de maths s'est rapprochée de moi : je trouvais un résultat débile, j'ai écrit que je le trouvais improbable, elle ne m'a pas cassé mais m'a encouragé à continuer."

C'est en terminale L, au lycée Gabriel-Fauré, à Paris, qu'Hélène, 17 ans, a compris que les chiffres n'étaient pas d'affreux hiéroglyphes incompréhensibles et inutiles. "J'ai un peu honte quand même, souffle-t-elle. J'ai traversé ma scolarité avec des notes catastrophiques en maths et en sciences parce que je ne faisais pas d'effort de réflexion, j'aime les mots, pas les chiffres."

"J'ai compris qu'un kilomètre était fait de 1.000 mètres... en allant à la piscine !"

Le déclic a eu lieu au moment même où elle abandonnait pour toujours les mathématiques : "Je suis passée en série L sans aucune option en maths, c'est là que j'ai compris, par exemple, qu'un kilomètre était fait de 1.000 mètres... en allant à la piscine !" Une évidence partagée par Flore, 18 ans, en première année de licence langues étrangères appliquées à l'université Louis-Lumière, à Lyon (69) : "J'ai pris du recul l'année de terminale, dit-elle. C'est en cours de philo qu'on a eu le plus de discussions sur les nombres et leur sens !" Or comprendre, c'est le premier pas pour apprendre

En attendant, impossible pour vous de retenir les dates historiques ? Vous ramez avec les tables de multiplication ? Vous vous sentez dépassé(e) face à vos exercices de maths ou perdu(e) dans les ordres de grandeur ou les mesures ? Découvrez dans la suite de notre dossier 4 manières de vous réconcilier avec les chiffres.

Sommaire du dossier
4 manières de se réconcilier avec les chiffres