1. Cours d'anglais 2 : remédier à une prononciation trop française
Boîte à outils

Cours d'anglais 2 : remédier à une prononciation trop française

Envoyer cet article à un ami
L'anglais facile : 5 cours pour progresser à l'oral // leçon 2 // © Juliette Lajoie
L'anglais facile : 5 cours pour progresser à l'oral // leçon 2 // © Juliette Lajoie

Vous n'osez pas parler anglais car votre accent français est épouvantable ? Pas de miracle en ligne de mire, mais quelques conseils de Gaëlle Jolly pour vous améliorer, extraits de son ouvrage "Anglais au lycée : faites la différence", publié aux Éditions de l'Etudiant.

Bien sûr, la première des choses à faire est de se confronter à de l'anglais authentique le plus souvent possible. Plus vous multiplierez les prises de parole, plus vous gagnerez en aisance et plus vous aurez l'occasion d'améliorer la qualité phonologique de votre anglais.

Les spécificités de l'anglais

fleche-rouge L'accent de mot

À la différence du français, l'anglais est une langue accentuée. Certaines syllabes sont prononcées plus fortement que les autres, ce qui est déroutant pour les locuteurs francophones, habitués à prononcer chaque syllabe d'un mot.

Pour un mot transparent comme Canada, la première syllabe est accentuée, Canada, et ressort donc en anglais. En français, par contre, les trois syllabes ont la même importance : Ca-na-da. Il faut bien prendre conscience que, pour faire ressortir la syllabe accentuée d'un mot, il faut réduire l'importance des syllabes non accentuées. On procède alors à ce que l'on appelle une réduction vocalique, caractéristique de la langue anglaise.

La majorité des mots en anglais est accentuée sur la première syllabe. Néanmoins, un certain nombre de mots échappent à cette règle : les mots commençant par un préfixe, qui sont plutôt accentués sur la deuxième syllabe, et les mots à terminaison dite contraignante, dont l’accent peut tomber sur la dernière syllabe (cigarette), l’avant-dernière syllabe (Italian) ou l’avant-avant-dernière syllabe (competitive).

fleche-rouge L'accent de phrase

L'anglais oral fait ressortir les mots porteurs de sens de l'énoncé en les accentuant. Ces mots doivent ressortir clairement en mettant en valeur leur syllabe accentuée. En revanche, les mots dits grammaticaux, qui ne sont pas porteurs de sens, sont réduits, c'est-à-dire prononcés a minima. Il faut donc se concentrer sur les mots accentués pour comprendre le sens de l'énoncé.

fleche-rouge La justesse des sons

Soignez votre prononciation pour éviter les confusions de mots. Pensez à prononcer les "h" en début de mot, les "s" de pluriel, de troisième personne du singulier du présent et du génitif. Soignez aussi la prononciation du 'ed' final et faites les liaisons qui s'imposent.

fleche-rouge L'intonation

Prononcez les phrases affirmatives et négatives avec une intonation descendante. Montez la voix jusqu'au mot le plus important de l'énoncé, respectez l'accentuation de celui-ci et redescendez sur la fin du mot et la fin de la phrase. Faites-vous confiance, prononcez les mots à voix haute en déplaçant l'accent sur chaque syllabe, très souvent cela suffit pour retrouver l'accentuation correcte.

Comment améliorer votre prononciation

fleche-rouge En autonomie

Vous souhaitez faire des progrès rapidement ? Intéressez-vous aux sites utilisant des logiciels de reconnaissance vocale qui permettent de façon autonome de travailler sa prononciation.

Le site English Central offre une sélection de vidéos dans des domaines très variés. Lorsque la vidéo est à l'écran, la transcription s'affiche simultanément et vous pouvez, après écoute, enregistrer votre propre version de la bande-son.Votre prestation est analysée par le logiciel qui vous attribue une note assortie d'une appréciation et vous signale les points à retravailler pour vous améliorer.

fleche-rouge Pour une prise de parole en continu préparée

Pensez à vérifier l'accentuation et la prononciation des termes dont vous n'êtes pas sûr(e). Le dictionnaire papier propose la transcription phonétique mais encore faut-il connaître l'alphabet phonétique ! Aujourd'hui les dictionnaires en ligne proposent de vous faire entendre le mot prononcé par un locuteur natif. Vous pouvez également ajouter aussi à vos favoris le site howjsay.com, spécialisé dans la prononciation, sur lequel la recherche est encore plus rapide.

Votre interlocuteur, examinateur ou professeur, sera nécessairement sensible à vos efforts de prononciation et d'accentuation.

Dans le cadre d'une prise de parole spontanée, attachez-vous à imiter le rythme de l'anglais, essayez d'en avoir la mélodie même si les paroles sont encore un peu hésitantes !

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
"Anglais au lycée : faites la différence",
par Gaëlle Jolly et Alex Taylor.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Cours d'anglais 1 : améliorer sa compréhension orale Cours d'anglais 2 : remédier à une prononciation trop française Cours d'anglais 3 : s'entraîner aux présentations orales Cours d'anglais 4 : maîtriser les chiffres et les nombres Cours d'anglais 5 : être à l'aise pour tenir une conversation