1. Pourquoi passer le TOEIC : 3 bonnes raisons d’obtenir un "high score"
Décryptage

Pourquoi passer le TOEIC : 3 bonnes raisons d’obtenir un "high score"

Envoyer cet article à un ami
Le TOEIC permet aux entreprises de comparer le niveau d'anglais de deux candidats à l'embauche. // © Phovoir
Le TOEIC permet aux entreprises de comparer le niveau d'anglais de deux candidats à l'embauche. // © Phovoir

Si le TOEIC (Test Of English for International Communication) évalue surtout un niveau d’anglais "business", il n’en est pas moins un atout, voire un critère, pour intégrer ou valider une formation supérieure. Notre partenaire, Global-Exam, expert de la préparation en ligne au TOEIC, vous donne ainsi 3 bonnes raisons de passer ce test.

#1. Passer le TOEIC pour booster votre CV

Le TOEIC dans sa version la plus utilisée (Listening and Reading) est demandé par plus de 15.000 entreprises dans le monde, et passé par plus de 7 millions de candidats chaque année. On le considère aujourd'hui comme un atout dans un CV pour de nombreux postes.

Le TOEIC facilite une évaluation objective et précise du niveau d'anglais professionnel. Il permet de comparer 2 candidats efficacement. Un excellent score au test aide donc à se distinguer de ses concurrents dans le cadre d'un processus de recrutement.

Généralement, les recruteurs considèrent qu'à partir de 850 points obtenus au TOEIC, le candidat peut assumer un poste à dimension internationale.

#2. Passer le TOEIC pour poursuivre vos études

La mobilité internationale des jeunes Français est en pleine expansion depuis quelques années. On compte actuellement 1,7 million d'expatriés français, répartis sur tous les continents. Les États-Unis sont le premier pays d'accueil des étudiants étrangers. Suivent la Grande-Bretagne et l'Australie.

Même s'il évalue un niveau d'anglais "business", le TOEIC concerne aussi aux étudiants. Dans la plupart des écoles supérieures, il faut obtenir un niveau TOEIC supérieur à 750 points (sur 990) pour valider une partie du cursus ou pour partir en césure dans un pays anglophone. C'est notamment le cas des écoles d'ingénieurs françaises. Depuis une dizaine d'années, la CTI (Commission des titres d'ingénieur) exige que les établissements fassent passer le TOEIC à leurs étudiants durant leur formation.

#3. Passer le TOEIC pour intégrer un MBA ou un mastère spécialisé

La plupart des candidats qui veulent suivre une formation en anglais, comme les MBA, doivent attester de leur niveau d'anglais. Si vous passez le TOEIC pour intégrer un MBA, il vous faudra obtenir un score supérieur à 850.

Les exigences varient selon les écoles et les formations proposées. Par exemple, 5 écoles de commerce françaises réputées à l'international (HEC, ESSEC, ESCP Europe, EM Lyon et EDHEC) considèrent qu'un score inférieur à 850 au TOEIC est peu convaincant. À l'inverse, à partir de 920 points à l'examen, le score est considéré comme avantageux.

Quel que soit le score minimal requis par le MBA ou le mastère que vous voulez intégrer, il est nécessaire de vous fixer un objectif personnel plus ambitieux car plus vous aurez un score élevé, plus vous vous distinguerez des autres candidats.

GlobalExam vous permet de booster votre préparation au TOIEC  pour progresser rapidement et atteindre vos objectifs de score !

Des tests blancs, des dizaines d’heures d’entraînement, des centaines d’exercices pour être prêt le JOUR-J grâce à une préparation 100% en ligne.

Offre partenariat LETUDIANT.FR : -20% avec le code LETUDIANT20 sur global-exam.com