1. TOEIC et TOEFL : 5 conseils pour réussir ces tests de langues
Coaching

TOEIC et TOEFL : 5 conseils pour réussir ces tests de langues

Envoyer cet article à un ami

Indispensables ! Que vous ayez prévu d'effectuer un stage à l'étranger, de passer les concours de grandes écoles de management ou d'entrer dans une université étrangère, vous devrez le plus souvent, pour prouver votre niveau en anglais, passer – et réussir - le TOEIC ou le TOEFL. Comment bien les appréhender ? Sur quels principes sont-ils basés ? Voici cinq conseils d'Antoine Gentil, cofondateur de Speaking-agency, pour anticiper ces prochaines épreuves.

Drapeau anglais

Conseil #1. Sachez différencier le TOEIC et le TOEFL

 

À chacun sa particularité. Le TOEIC (Test Of English for International Communication) a une visée professionnelle, que ce soit pour accéder à un stage à l'étranger ou débuter une carrière à l'international. Il est composé de 200 questions à choix multiples organisées en deux sections : écoute et lecture. Objectif : vérifier vos aptitudes à pouvoir interagir de manière professionnelle à l'étranger. Les questions seront donc d'ordre managériales, marketing et relatives au monde de l'entreprise en général. Vous devez obtenir un maximum de points sur un score de 990 en deux heures.
Le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) a, quant à lui, une visée plus académique.
Il est notamment utile pour intégrer une business school ou une université étrangère. Il est composé de quatre séries de QCM : écoute ; structure de phrase ; lecture ; écriture. En quatre heures, il faut obtenir un maximum de points sur un score de 720.

Conseil #2. Travaillez votre compréhension orale et votre expression écrite

 

Ces deux tests ne prévoient pas d'épreuves orales à proprement parler, mais seulement des questions écrites. Cependant, pour réussir ces épreuves, vous devez absolument comprendre une personne anglophone qui parle vite, mais également un texte en anglais d'un niveau relativement élevé.

Ainsi, pour progresser, regardez des films en VO sous-titrés, et enlevez peu à peu les sous-titres afin de vous familiariser avec la sonorité de la langue. Lisez également des livres en anglais pour repérer les structures de phrases. Vous serez alors bien préparé pour le D-Day.

Conseil #3. Anticipez pour avoir les bons réflexes lors du test

 

La réactivité étant le maître mot pour réussir ces deux épreuves, effectuez des tests blancs pour vous mettre en situation réelle. Les questions passent très vite, vous aurez très peu de temps pour réfléchir. Vous devez donc acquérir des automatismes. Et pour gagner un maximum de temps, connaissez par cœur chaque type d'exercice qui vous sera proposé. Pour parfaire votre préparation, réalisez des tests dans les conditions d'examen pour être complètement familiarisé avec les questions et leurs consignes.
Vous trouverez des exemples d'épreuves, notamment sur le site d'ETS Global (l'éditeur du TOEIC).

Conseil #4. Concentrez-vous, le rythme est intense !

 

Le rythme de ces deux tests est particulièrement dense. Si vous perdez le fil ne serait-ce que deux secondes, vous risquez d'être totalement perdus, et donc de rater votre épreuve. Préparez-vous à rester concentrer non-stop pendant deux ou quatre heures ! Entraînez-vous chez vous à ne penser qu'à votre activité du moment, lisez, écrivez… Bref, habituez votre cerveau à ne penser qu'à une seule chose à la fois !

Conseil #5. Et surtout… entraînez-vous, encore et encore !

 

La répétition intensive, c'est rébarbatif mais ça marche ! Tablez sur 15 à 30 minutes d'exercices tous les trois jours. Mixez écrit et oral pour ne pas vous lasser. Regarder une série ou un film en VO, suivi d'un JT et de la lecture d'un article en anglais, ça ne prend pas beaucoup de temps et cela peut même devenir un loisir… Apprentissage ne rime pas forcément avec contrainte, il suffit simplement d'avoir la bonne méthode. Alors bonne chance à tous !