Diversité des formations & Diplôme ENSEA

L’ENSEA vous propose quatre formations pour correspondre au mieux à votre profil.

Diplôme ENSEA

L'école forme en 3 ans des ingénieurs généralistes dans les secteurs de l’électronique, des technologies de l’information, de la gestion de l’énergie et des systèmes embarqués. Afin de répondre aux nouvelles exigences du métier d’ingénieur, l’ENSEA a mis au point une formation qui conjugue de façon équilibrée :

• Les enseignements scientifiques fondamentaux

• L’ouverture sur les développements techniques les plus récents, notamment dans le cadre des enseignements optionnels

• La formation aux métiers de l’ingénieur portant sur des domaines aussi variés que le management, les techniques de communication, et la pratique des langues vivantes.

Diplôme ENSEA par l’apprentissage

L’établissement propose le diplôme ENSEA par l’apprentissage spécialité électronique et informatique industrielle. Cette formation permet d’acquérir les connaissances à l’école et la pratique en entreprise (en moyenne en semaine 2,5 jours en entreprise et 2,5 jours à l’école). Ce cycle offre de nombreuses possibilités de personnalisation de parcours et du projet professionnel, dont une filière en partenariat avec l’Institut National de l’Audioviduel (INA).

Master Recherche

Le Master Informatique et Ingénierie des Systèmes Complexes (IISC), co-habilité avec CY Cergy Paris Université, vise à donner aux étudiantes et aux étudiants des bases solides dans les domaines des sciences de l'ingénieur relevant des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (STIC). Les enseignements du Master sont assurés en grande partie par les enseignants-chercheurs du laboratoire de recherche ETIS, Unité Mixte de Recherche CNRS (UMR 8051) portée par l’ENSEA et CY Cergy Paris Université.

Mastère Spécialisé ® Sûreté de fonctionnement et Ingénierie des Systèmes électroniques

Le mastère vise à répondre aux enjeux des entreprises dans le domaine de la sûreté de fonctionnement, la science des défaillances et des pannes. Il a pour but de pouvoir appréhender la sûreté de fonctionnement d’un projet d’ingénierie électronique selon les quatre axes de la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité, quel que soit le domaine d'application : satellite, radar, électronique embarquée, automobile, ferroviaire...

@ENSEA - Alexis Cheziere