Transcripteur-rédacteur

Ce bachelor permet de former des personnes immédiatement opérationnelles sur le marché du traitement des réunions. Il a été créé pour répondre à un recrutement difficile de professionnels qualifiés. Véritables bras droits des sténotypistes, les transcripteurs-rédacteurs sont formés à la réécriture, à la correction, ainsi qu’à la synthèse grâce à un enseignement pointu du français et de l’expression écrite. Ils pourront exécuter plusieurs versions de comptes rendus selon la demande du client, là où les sténotypistes se tourneront déjà vers de nouvelles prises de réunion.
Tout comme ces derniers, ils doivent être dotés d’une très bonne culture générale que l’Institut Grandjean leur dispensera à travers les enseignements de la gestion, du droit et de l’économie. Ils découvriront également la sténotypie en 1re année afin d’en comprendre le métier, avant de se consacrer pleinement au métier de transcripteur-rédacteur.
Exemples d’enseignements

Métier préparé

Le transcripteur-rédacteur effectue un travail de réécriture et de correction (orthographique, grammaticale, de conjugaison, de syntaxe et de ponctuation) à partir de la prise du sténotypiste, que l’on appelle transcription assistée par ordinateur (TAO).
Il rédige un compte rendu in extenso et/ou synthétique qui restitue les propos tenus dans la réunion ou conférence, et l’environnement qui s’y dégage.

Enseignements et stages

Dans le cas d’une première année d’études en initial, les étudiants effectuent 4 semaines de stage en entreprise au mois de juin. Ce stage, idéalement dans un service où l’écriture est une pièce maitresse de l’activité, permet de compléter leurs connaissances professionnelles et de les confronter au monde du travail. Ce séjour en entreprise est une occasion d’obtenir un contrat d’alternance l’année suivante, pour ceux qui le souhaitent.
En 2e année, l’apprenant devra effectuer une mission de rédaction dans l’entreprise de son choix et enfin en 3e année, aux côtés d’un sténotypiste.
La formation peut aussi se dérouler en alternance. Il faut néanmoins être conscient que les entreprises ont des exigences de plus en plus fortes pour prendre des jeunes en alternance. Il vous faudra donc des prérequis en rédaction pour espérer intégrer une entreprise dès la première année de formation.

Exemples d’enseignements :

  • Français
  • Écriture à partir d’une TAO
  • Expression écrite
  • Outils bureautiques
  • Droit
  • Gestion
  • Économie