1. Adjoint administratif de chancellerie

Concours Adjoint administratif de chancellerie

Catégorie C
Niveau Sans le bac.
Diplômes
aucun diplôme exigé.
Préparer le concours

A titre indicatif, ces quelques établissements assurent une préparation aux épreuves des concours du ministère des affaires étrangères et européennes :

  • IEP (Institut d'études politiques), masters "services publics"
  • IPAG (Institut de préparation à l’administration générale) auprès des universités
  • CPAG (Centre de préparation à l’administration générale) auprès des universités
  • CNED (Centre national d'enseignement à distance)

L’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) propose un enseignement de langues et civilisations orientales.

 

Epreuves

Périodicité du concours : tous les ans.

Admissibilité :
3 épreuves écrites : 1/ explication d'un texte d'ordre général (1 h 30, coef. 3) 2/ exercices de vocabulaire, orthographe, grammaire et mathématiques (1 h 30, coef. 3) 3/ langue (1 h 30, coef. 2) : traduction en français d'un texte rédigé dans une langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, italien, portugais ou russe)

Admission :
1 épreuve pratique + 1 épreuve écrite facultative : 1/ épreuve de mise en situation professionnelle : réception et restitution de communications téléphoniques, gestion d'emplois du temps, utilisation d'un clavier d'ordinateur + entretien avec le jury (30 min, coef. 4) 2/ épreuve facultative écrite : traduction en français d'un texte rédigé dans une langue différente de celle choisie pour l'épreuve d'admissiblité (1 h, coef. 1).

Son métier

Ses attributions :
Postes basés principalement à l'étranger (dans les ambassades et consulats) ou éventuellement, à Paris ou à Nantes. Participation à l'administration de la communauté française dans les domaines de l'immatriculation, de l'Etat civil, des affaires militaires, des affaires sociales et des affaires de chancellerie.

Traitement mensuel brut : 1426 €