1. Contrôleur des douanes et droits indirects spécialité surveillance et aéronautique

Concours Contrôleur des douanes et droits indirects spécialité surveillance et aéronautique

Catégorie B
Niveau Baccalauréat.
Conditions d'accès
  Avoir une licence civile de pilote professionnel d'avion ou d'hélicoptère (et justifier de plus de 1 500 heures de vol).
Diplômes
bacs toutes séries.
Epreuves

Périodicité du concours : tous les ans.

Admissibilité :
4 épreuves écrites : 1/ rédaction d'une note sur un sujet d'ordre général relatif aux problèmes économiques, culturels ou socio-politiques du monde contemporain à partir d'un dossier (3 h, coef. 3) 2/ QCM sur des connaissances techniques d'aéronautique (4 h, coef. 6) 3/ au choix : mathématiques ou géographie (3 h, coef.3) 4/ traduction d'un texte technique rédigé en anglais (1 h, coef.2)

Admission :
4 épreuves orales : 1/ exercices en vol sur avion ou hélicoptère (2 h, coef. 5) 2/ exposé portant sur des connaissances aéronautiques suivi d'un entretien avec le jury (30 min, coef. 3) 3/ traduction d'un texte technique rédigé en anglais suivi d'une conversation dans la langue (10 min, coef. 2) 4/ épreuve d'exercices physiques (coef.1).

Son métier

Ses attributions :
Surveillance douanière du territoire, ciblage des aéronefs suspects, contrôle de l'appareil et des passagers, surveillance du trafic maritime.

Traitement mensuel brut : 1431 €

Période de stage ou de formation : 1 an