1. Jobs, Stages, Emploi
  2. 10 bons plans pour booster son anglais avant un entretien d'embauche
Boîte à outils

10 bons plans pour booster son anglais avant un entretien d'embauche

Envoyer cet article à un ami
Regarder des séries en VO, un bon moyen de booster sa compréhension en anglais facilement. // © hbo
Regarder des séries en VO, un bon moyen de booster sa compréhension en anglais facilement. // © hbo

De plus en plus d'entretiens de recrutement peuvent comporter une partie en anglais. Vous êtes un peu rouillé ou appréhendez de répondre dans la langue de Shakespeare ? Voici 10 pistes Web et "In Real Life", plus ou moins coûteuses, pour rafraîchir rapidement vos connaissances.

1. Écoutez vos chansons anglo-saxonnes avec les paroles

Apprendre et se relaxer en écoutant de la musique ? Le site gratuit Lyrics Training propose une formule ludique d'apprentissage : vous choisissez le clip muscial d'une chanson, les paroles défilent et vous devez deviner les mots manquants. Plusieurs niveaux de difficulté sont proposés. Sinon vous pouvez toujours aller sur les plates-formes musicales Spotify ou Deezer (versions gratuite ou payante sans publicité) et choisir d'afficher les paroles de vos titres favoris en anglais. Vous pouvez ainsi lire, chanter ou rapper le texte qui défile en écoutant la musique !

2. Visionner les séries TV en VO sous-titrées anglais

"Game of Thrones", "The Walking Dead", "Downton Abbey"... Regarder les séries anglaises ou américaines en VO sous-titrées en anglais vous permettra d'améliorer rapidement votre vocabulaire. DVD ou site de streaming, vous pouvez sélectionner la langue et les sous-titres en anglais de votre série TV préférée. Mettez d'abord les sous-titres en français si votre niveau est très bas ou si vous êtes rouillé. Ensuite passez aux sous-titres en anglais et idéalement enlevez la bouée des sous-titres.

Certains sites proposent un sous-titrage intelligent en fonction de votre niveau d'anglais. Une manière de rentabiliser le temps passé devant l'écran. SmartSubs traduit ainsi automatiquement les mots difficiles au moment du visionnage et propose des listes de vocabulaire à réviser. Le site est gratuit.

3. Regarder 10 minutes d'info TV ou de "Breaking News" anglophone

Oubliez l'actu hexagonale et les chaînes d'info françaises en continu pour quelques jours ! Connectez-vous sur les chaînes de TV anglaises ou américaines BBC, ABC ou NBC, ou encore la version anglaise de France 24. Suivre les infos sur les grands networks anglo-saxons vous paraît encore difficile ?

Utilisez dans un premier temps les ressources de sites pédagogiques comme News in Levels. Spécialement conçu pour les étudiants, il propose des vidéos d'actualité sur des sujets venus du monde entier avec les textes du commentaire audio s'affichant au-dessus de la vidéo. Trois niveaux de difficulté (d'élémentaire à expert) sont proposés pour chaque sujet d'actu.

4. Écouter la radio française en anglais

Des natifs anglophones qui donnent les nouvelles sur des sujets qui intéressent les Français en anglais ? C'est la formule proposée par EnglishWaves, une radio française en ligne créée par une jeune start-up en 2015. Les informations portent sur l'actualité française mais sont dites en anglais par des voix aux accents britanniques, américains, indiens ou encore chinois. "Le site propose des infos françaises et 22 programmes sur des thèmes qui intéressent les Français présentés en anglais par des "Native English Speakers", explique Vincent Dennery, le dirigeant et cofondateur. EnglishWaves publie les scripts des émissions radio ainsi que des guides de vocabulaire et de prononciation. Last but not least, il est possible d'écouter au ralenti la radio ! Abonnements à partir de 6,95 € par mois pour bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités.

5. Miser sur les bonnes applis de langues

Difficile de faire le tri parmi les nombreuses applis qui proposent de doper votre niveau en anglais. Petite sélection : très populaire l'appli gratuite ABA English propose une formule de cours en six niveaux, de beginner à business. Babbel.com, une appli gratuite, propose sur tablette, smartphone ou sur le Web, des leçons réparties en thèmes pratiques comme "Comment se présenter ?", "Partir en voyage", "Commander au restaurant". Pour bénéficier de l'ensemble des cours il faut s'abonner (à partir de 9,99 € par mois).

BBC Learning English est sans doute le service le plus ancien au monde pour apprendre les langues. Il a été créé par la BBC dès 1945 ! En 2017, BBC Learning English propose sur le Web des programmes pour enfants, adolescents, adultes et, bien sûr, étudiants de niveau débutant, intermédiaire ou avancé. Vous y trouverez des ateliers de grammaire, de vocabulaire et de prononciation. Les ressources sont en accès libre.

MosaLingua propose plusieurs applis (certaines gratuites, d'autres payantes) pour apprendre l'anglais ou l'américain et se préparer aux tests TOEIC ou TOEFL. Mention spéciale à l'appli "Anglais Business" (5,99 $) spécialement destinée à vous faire progresser en anglais professionnel. À noter, si vous effectuez des études de santé, le site propose même une appli spéciale "anglais médical".

6. Prendre des cours à distance

Lingueo, entreprise française, propose différentes formules payantes de cours particuliers à distance en visioconférence. Vous prenez rendez-vous avec votre professeur par Skype. À partir de 290 € les 10 cours d'une heure, ensuite les tarifs sont dégressifs.

Pas de budget pour payer des cours ? Pas de problème ! Le British Council met à disposition gratuite des internautes beaucoup de ressources dont le site LearnEnglish spécial vie professionnelle (Business & Work) avec une Web série sur l'entretien de recrutement, ou encore des podcasts sur les situations classiques de la vie professionnelle.

7. Participer à des "Speak Dating"

Vous connaissez les "Speed Dating" pour les rencontres amoureuses ? Le "Speak Dating" fonctionne sur le même principe. Vous parlez sept minutes en anglais, puis sept minutes en français avec votre interlocuteur. Puis vous changez de table et recommencez avec un nouvel interlocuteur. Vous pouvez trouver les dates des prochains "Speak Dating" auprès des centres culturels des consulats de votre ville ou via les services interculturels de votre université, ou encore par le réseau information jeunesse (CRIJ).

Le site franglish.eu propose dans les grandes villes universitaires de France de faire se rencontrer dans des bars et des pubs des étudiants anglophones et francophones. L'important est de vous connecter avec des natifs du pays et de pratiquer dans un cadre convivial, le temps d'une soirée.

8. Goûter aux cafés polyglottes

La formule des café des langues a fait ses preuves. Le principe est sensiblement identique : se retrouver dans un café pour des échanges linguistiques réguliers dans une ambiance conviviale. Vous n'êtes pas noté, jugé, évalué et vous surmontez facilement votre peur de faire des fautes à l'oral. Votre interlocuteur appréciera toujours vos efforts et même, le plus souvent, vous encouragera à poursuivre.

À Paris le réseau ESN Paris organise tous les lundis à 20 h un café des langues où vous pourrez rencontrer de nombreux étudiants internationaux. Bien sûr, vous devrez payer une consommation pour rester dans le café !

Lire aussi : Les tests de langue pour évaluer votre niveau

9. Trouver et parler avec un binôme régulier

À l'occasion de ces café des langues, cherchez un(e) étudiant(e) anglophone qui de son côté a besoin de progresser en français et convenez de vous voir régulièrement. Sur le campus de votre université ou de votre école, il y a probablement des étudiants internationaux dont l'anglais est la langue maternelle et désireux de progresser dans la langue de Molière. Convenez de vous voir une heure, discutez 30 minutes en anglais et 30 minutes en français. Vous progresserez tous les deux sans crainte d'être jugé par un professeur.

En ligne vous pouvez chercher un binôme sur la plate-forme d'appels vidéo Speakshake.com pour parler une langue étrangère en tandem durant 30 minutes : 15 minutes de conversation dans chaque langue, d'égal à égal. L'usage de cette plate-forme d'échanges linguistiques est gratuit pour l'utilisateur.

10. Partir un week-end en immersion

Londres, Dublin, Édimbourg... Si votre budget le permet pourquoi ne pas marier l'utile à l'agréable et partir pratiquer à l'étranger ? L'idéal pour oublier sa langue maternelle reste encore de vivre, ne serait-ce que le temps d'un week-end, dans un pays étranger. Rien de tel qu'une immersion pour se plonger dans le grand bain linguistique. Il ne vous reste plus qu'à traverser la Manche !

Lire aussi : Ma vie d'étudiante à Londres

Pour aller plus loin : Travailler dans le luxe sans parler anglais, c'est possible ? / CV en anglais : voici nos conseils pratiques et exemples