Baromètre l'Etudiant-BVA : les jeunes attendent des entreprises de la sécurité matérielle et du bien-être au travail avant tout

Par Etienne Gless, publié le 09 Novembre 2021
5 min

Selon la troisième édition du baromètre l'Etudiant-BVA de confiance dans l'avenir des 15-20 ans, les jeunes sont un peu plus inquiets que l’an passé quant à leur avenir professionnel. Ils attendent des entreprises de la sécurité matérielle et du bien-être au travail.

Comme pour leurs études, cette année, le niveau d'optimisme des jeunes de la seconde à un bac+2 est en diminution légère à propos de leur future vie active et leurs attentes vis-à-vis du monde professionnel. Valeurs des 15–20 ans, relation à l'entreprise, découvrez le détail des principaux enseignements du 3e baromètre de confiance dans l'avenir l'Etudiant-BVA de novembre 2021.

Les 15–20 ans un peu plus inquiets quant à leur avenir professionnel en 2021

Près de 60% des jeunes interrogés par BVA pour l'Etudiant se montrent optimistes quant à leur réussite professionnelle, 3 points de moins que l’an passé. À l'inverse, 19% se montrent pessimistes et ils sont encore plus nombreux au sein des IUT et de l’université (25% se déclarent pessimistes). Si, dans l’ensemble, 55% des personnes de la classe de seconde à un bac+2 se disent optimistes pour leur intégration dans le monde professionnel, les élèves de classes préparatoires se montrent beaucoup plus confiants (71% d’optimistes). À contrario un étudiant sur trois d’IUT ou de l’université (35% précisément) se dit pessimiste.

Être bien payés, priorité en 2021 pour les jeunes

L’argent une valeur prioritaire chez les jeunes ? Oui pour une majorité relative d’entre eux. S’agissant de leur futur emploi, 42% des personnes interrogées attendent d’abord d’avoir un bon salaire. Un pourcentage en hausse de 3 points par rapport à l’an passé.
Les lycéens en seconde générale ainsi que les étudiants à l’université ou en IUT sont encore plus nombreux à placer la rémunération au cœur de leurs attentes, respectivement 45% et 47%. L’argent compte et doit rémunérer les compétences des jeunes. Mais dans la langue française, le talent ne désigne-t-il pas à la fois une aptitude… et une ancienne monnaie ?

Lire aussi

Travailler dans une bonne ambiance, l'autre critère de choix pour rejoindre une entreprise

L’autre levier de recrutement majeur, comme l’an passé, est l’atmosphère de travail. Après le montant de la paye, une bonne ambiance reste le second critère de choix pour rejoindre une entreprise : 36% chez l’ensemble des jeunes et même 47% pour les élèves préparant un BTS. À noter : travailler dans une ambiance conviviale était le premier critère l’an passé, devant le salaire.

Deux autres leviers de recrutement peuvent être actionnés par les employeurs pour séduire les jeunes talents : offrir des missions intéressantes (25%) et procurer le sentiment d’être utile (31%). Respect, bienveillance, utilité… le niveau d’exigence des jeunes envers le monde professionnel est élevé.

Être respectueux et bienveillant, des valeurs clés en entreprise pour les jeunes

Sur le plan des valeurs promues par le monde du travail, qu’est-ce qui leur donnerait envie de rejoindre une entreprise plutôt qu’une autre ? Comme l’an dernier les jeunes interrogés attendent en premier lieu que les entreprises fassent preuve de respect (39%, +3 points) à l’égard des collaborateurs qui y travaillent.

Ils exigent également du monde professionnel de la bienveillance, une valeur connexe au respect et qui grimpe de 7 points sur un an (à 38%) : elle se positionne en deuxième place cette année. Ce sont les étudiants en BTS qui la plébiscitent le plus (47%). Non négligeables aussi l’importance accordée à d’autres valeurs comme l’esprit d’équipe (28%), la solidarité (26%), l’égalité des chances (25%) ou l’écoute (23%) en hausse de 4 points cette année.

La protection de l’environnement, pas une valeur prioritaire ?

Plus surprenant : à l’heure de la COP26 et des forts enjeux que sont le climat et la biodiversité, la protection de l’environnement n’est citée qu’en 9e position par 17% des jeunes comme une valeur attractive des entreprises. Elle est même en baisse de 2 points par rapport à l’an passé. Quand elle envisage son futur professionnel, il semble bien que la nouvelle génération considère comme prioritaires son confort matériel et le bien-être au travail.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !