Coronavirus : une aide jusqu’à 500 euros pour les jeunes diplômés en recherche d’emploi

Par Etienne Gless, publié le 26 Novembre 2020
4 min

Face à la crise économique, le gouvernement double les places en Garantie jeunes pour les jeunes éloignés de l’emploi et créé une aide financière jusqu’à 500 euros par mois pour les jeunes diplômés sans ressource et en galère dans leur recherche d’un premier emploi.

"La crise économique pénalise l’insertion des jeunes sur le marché du travail", constate le Premier ministre Jean Castex dans sa conférence de presse du 26 novembre. Pour limiter cet impact, il a présenté de nouvelles aides aux néo-diplômés comme aux jeunes plus éloignés de l’emploi.

Même si près d’un million de jeunes auraient été embauchés en CDI, CDD de plus de 3 mois -soit un niveau équivalent à celui de 2019– les difficultés à trouver du travail vont s'accentuer dans les mois à venir. La crise économique va s’aggraver avait prévenu le chef de l’État en annonçant le 24 novembre le calendrier prévisionnel du desserrement du confinement.

Lire aussi

Aide aux jeunes diplômés : jusqu’à 500 euros par mois si vous êtes sans ressource

"Pour les jeunes diplômés éprouvant des difficultés compte tenu de la crise à trouver leur premier emploi, le gouvernement va créer un dispositif spécifique qui conjuguera un accompagnement soit par l’Apec (Agence pour l’emploi des cadres) soit par Pôle emploi et le bénéfice d’une allocation financière", a annoncé Jean Castex. Toutefois beaucoup de jeunes restent dans une situation très difficile.

Pour les diplômés les plus en difficulté et en recherche d’emploi, "nous rajoutons un soutien financier sur mesure jusqu’à 500 euros par mois", a annoncé Elisabeth Borne, la ministre du Travail et de l'Emploi.

Les profils types des jeunes pouvant bénéficier de cette allocation temporaire :

  • Être un jeune diplômé dont les parents ne peuvent l'aider financièrement ;
  • Une personne ne pouvant plus financer ses études ou sa recherche d'emploi par un job étudiant ;
  • Être accompagné par un conseiller de Pôle emploi ou de l’Apec (selon votre niveau de formation) dans sa recherche de premier emploi.

"Pour ceux qui se reconnaissent dans cette situation je les invite à se rendre à Pôle emploi ou à l'Apec", a exhorté la ministre.

Lire aussi

50.000 places de plus en Garantie jeunes

"Comme la crise dure nous renforçons encore le plan 1 jeune, 1 solution". Le Premier ministre a également annoncé le doublement en 2021 du nombre de bénéficiaires de la Garantie jeunes. Ce dispositif consiste en un accompagnement intensif vers l’emploi et une allocation financière pour les jeunes. L’an prochain, l’État financera 100.000 places supplémentaires en Garantie jeunes au lieu des 50.000 initialement prévues. Au total "200.000 jeunes en bénéficieront l’an prochain dont des jeunes très exclus" a précisé Jean Castex. Pour bénéficier de la Garantie jeunes (près de 500 euros par mois) vous devez vous rapprocher de votre mission locale.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road