Il a les drogues et l’alcool à l’œil

Par Isabelle Maradan, publié le 12 Janvier 2016
1 min

À seulement 13 ans, le Texan, Krishna, a mis au point un système qui permet d’évaluer si un automobiliste a consommé de l’alcool, pris des somnifères, des amphétamines ou du cannabis, notamment.

Les drogues et certains médicaments altèrent le comportement et les réflexes au volant, influent sur le mouvement des pupilles, sans que vous puissiez le contrôler. Krishna a créé un programme qui mesure le rétrécissement de la pupille lorsque l'œil est éclairé par la lumière d'une lampe de poche.

Ce test pourrait mettre à mal cette statistique : aujourd'hui, en France, les accidents de la route représentent la première cause de mortalité chez les jeunes de 18 à 24 ans. Et alcool et stupéfiants figurent parmi les principaux facteurs d'accident.

Articles les plus lus

A la Une création d'entreprise

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !