1. Cyrille Tassart, le Robin des bois de la vidéo
Portrait

Cyrille Tassart, le Robin des bois de la vidéo

Envoyer cet article à un ami
Son association, InFocus, réalise des films de promotions d’initiatives solidaires. // © Photo fournie par le témoin
Son association, InFocus, réalise des films de promotions d’initiatives solidaires. // © Photo fournie par le témoin

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR. Ce diplômé d’HEC a développé une association, InFocus, pour réaliser des vidéos de promotions d’initiatives solidaires. Son modèle économique : les grandes structures paient le prix fort pour pouvoir financer de petites associations.

Cyrille Tassart rêvait d'être tennisman avant d'entrer en classe prépa économique. Admis à HEC, il passe les six premiers mois de son cursus à Shanghai, où il apprend le chinois et y apprécie le couchsurfing (hébergement gratuit de personne à personne). À l'issue de sa prépa dans la prestigieuse école de commerce, il effectue deux années de césure. Il consacre la première à la préparation du projet qui occupera la seconde : un voyage avec l'association étudiante Vidéaux, dans des pays émergents, pour faire des films de promotion d'associations locales.

Lire aussi : Les portraits des jeunes qui ont de l'avenir

Faire payer le prix fort aux grandes fondations 

"À mon retour, j'ai choisi un master recherche théorie des organisations, en cours du soir, qui me permettait de travailler à temps plein dans la journée", explique-t-il. Vidéaux est désormais devenue InFocus, mais garde le statut associatif.

Elle se définit comme "la boîte de production solidaire experte en thématiques sociétales et environnementales". Les grandes fondations, les ONG (Organisations non gouvernementales), ou encore les départements RSE (responsabillités sociétales d'entreprises) paient le prix fort pour les vidéos, tandis que les petites associations ont des tarifs préférentiels. Plus d'une centaine d'organisations ont eu recours à InFocus depuis 2013.

Youth We Can ! va vous inspirer
"Créer l'étincelle, inspirer et encourager les jeunes porteurs de projets à s'engager pour devenir acteurs du changement", tel est l'objectif de Youth We Can !, mouvement composé d'organisations tournées vers la jeunesse. Celui-ci vous propose de retrouver, chaque mois, deux initiatives portées par des jeunes de moins de 30 ans. De quoi vous donner des idées.