1. Eddy Fruchard, 23 ans, fondateur de Bois et Paille

Eddy Fruchard, 23 ans, fondateur de Bois et Paille

Envoyer cet article à un ami

Peut-être parce qu’il a trop lu "Les 3 petits cochons" quand il était petit, Eddy Fruchard, devenu grand, a choisi de monter une entreprise de construction de maisons en bois et en paille. Mais les maisons d’Eddy, elles, sont solides ! Et son entreprise aussi puisque 3 ans après sa création, elle compte déjà 6 salariés.

Au départ, il y a un élève de première S, qui s’ennuie ferme en cours : "J’avais choisi la première S parce que je me disais que c’était la voie la plus ouverte, mais, rapidement, j’ai eu l’impression qu’on nous "bourrait le crâne" pour nous faire décrocher un bac censé être la clé de la réussite. A la fin du 1e trimestre, j’ai sérieusement commencé à réfléchir à ce que je pouvais faire de plus intéressant".

FruchardUn métier coup de cœur. Attiré par les métiers du bois – il est sculpteur sur bois à ses heures - Eddy Fruchard décide alors d’aller taper à la porte des "Compagnons du devoir", une association qui forme aux métiers de l’artisanat, dans l’idée de se former à la menuiserie. "J’ai passé un entretien avec le prévôt (le directeur de la structure de formation, NDLR). Comme j'étais très sportif, il m’a conseillé la charpente plutôt que la menuiserie. Il me voyait bien dans un métier physique. J’ai donc fait un stage de 2 semaines sur un chantier de grosses charpentes, et là je m’en suis pris plein les yeux". C’est dit : Eddy sera charpentier.

Bâtir écolo. En milieu de 2e année de son CAP, Eddy réalise que la charpente traditionnelle ne l’attire pas vraiment : "Les maisons en parpaings, les fermettes, les architectes en costards… Je me suis dit, Eddy, si c’est pour faire ça toute ta vie, arrête tout de suite ! J’ai donc commencé à chercher des clients potentiels vraiment intéressés par la belle charpente et c’est comme ça que je suis tombé sur l’éco construction, et les maisons en paille."

La première "embauche". Avant même la fin de son CAP, Eddy décroche un premier chantier de charpente pour un particulier. Il y travaille avec un compagnon à la retraite. "Mais sur ce chantier, je n’étais pas le patron. Le patron, c’était le client, puisqu’il nous payait à la tâche, comme ça se fait dans la métier". Une situation qui ne plait guère à Eddy, qui avoue avoir une nature "à prendre les choses en main". En janvier 2007, il décide de monter sa propre entreprise, avec pour objectif de ne faire que de la belle charpente, et des maisons en bois et en paille. "Bois et Paille" est née.

Le concept : construire des maisons en bois et en paille
Le budget de départ : 45.000€
La date de création officielle de l’entreprise : octobre 2007
Le statut : entreprise individuelle

Sandrine Chesnel
Juillet 2010
Sommaire du dossier
Eddy Fruchard : "Comment j’ai financé la création de mon entreprise" "Comment j’ai surmonté mes premières galères"