1. Brice Gaillard, de Tongo Asia : "Comment nous avons financé la création de notre entreprise"

Brice Gaillard, de Tongo Asia : "Comment nous avons financé la création de notre entreprise"

Envoyer cet article à un ami

Titulaire d’un bac + 5 en informatique, Brice aurait pu se contenter de décrocher un poste dans une SSII (société de services en ingénierie informatique) ou une grande entreprise. Mais c'était sans compter avec son envie d’entreprendre ! À 23 ans, il est associé dans 2 entreprises différentes.

Le financement nécessaire au lancement de Tongo Asia, société de service de traduction accessible par téléphone, n’était pas très élevé. Et heureusement, puisque les jeunes entrepreneurs n’ont pas réussi à convaincre des investisseurs de les soutenir au démarrage de cette aventure… Chacun des 6 associés a donc cassé sa tirelire ou utilisé un prêt étudiant, "détourné" de son usage habituel, pour réunir les fonds de départ.

Depuis juin 2008, Tongo Asia vend ses services à des entreprises clientes : "L’important pour nous, un an après le démarrage, est de réussir à décrocher un partenariat avec un réseau d’agences de voyages, notamment, qui serait chargé de la prospection commerciale, explique Brice. Nous sommes d’ailleurs en discussion avec un tour-opérateur d'envergure."

Brice Gaillard, de Tongo AsiaEn attendant le gros client qui fera décoller leur activité, Brice et ses associés se partagent entre la Chine et la France. Revenu sur Paris en mars 2009, Brice conçoit des petits sites vitrines pour des clients : "L’activité de Tongo ne nous permet pas de nous payer pour l’instant, et il faut que je paie mon loyer, même si mes parents m’aident un peu."

Le jeune multi-entrepreneur travaille aussi comme directeur technique associé chez Beebac, une autre jeune Web entreprise, qui propose des services gratuits de partage des connaissances scolaires et professionnelles. "J’ai commencé à y collaborer comme développeur free-lance, puis les associés m’ont proposé de me joindre à eux. Je ne pouvais pas refuser !" On a la "bosse" de l’entreprenariat ou on ne l’a pas !

Sandrine Chesnel


Son prochain objectif : décrocher un gros client comme un tour-opérateur pour qu’il propose à ses propres clients de profiter des services proposés par Tongo Asia.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Brice Gaillard, de Tongo Asia : "Comment nous avons financé la création de notre entreprise" Brice Gaillard, de Tongo Asia : "Comment j’ai surmonté mes premières galères d’entrepreneur"