1. La France des Solutions récompense 4 projets de jeunes innovants
Trophées

La France des Solutions récompense 4 projets de jeunes innovants

Envoyer cet article à un ami
Julie Dautel (2e à gauche) remporte la première place de La France des Solutions Académie 2016, avec le projet Zéphyr Solar. // © Delphine Dauvergne
Julie Dautel (2e à gauche) remporte la première place de La France des Solutions Académie 2016, avec le projet Zéphyr Solar. // © Delphine Dauvergne

Chaque année, l'événement La France des Solutions donne de la visibilité à quatre projets pour encourager l'inventivité des jeunes Français. Le grand gagnant de cette édition 2016 est Zéphyr Solar, un ballon photovoltaïque créé par des diplômés des Arts déco.

Les jeunes ont de l'avenir ! L'équipe de Reporters d'Espoirs, organisatrice de La France des Solutions, avaient présélectionné 16 projets. Lundi 9 octobre 2016, un jury a choisi quatre d'entre eux pour venir pitcher leur idée innovante. Ils avaient quatre minutes chrono pour convaincre. À la clé, de la visibilité dans les médias partenaires de l'événement, dont fait partie l'Etudiant.

Zéphyr Solar brille à la première place

Plus d'un tiers du public a été séduit par Zéphyr Solar, le projet de Julie Dautel et Cédric Tomissi, anciens étudiants des Arts décoratifs de Paris. Après avoir participé à un concours sur les énergies du futur, ils ont imaginé une solution à apporter aux ONG (organisations non gouvernementales) qui gèrent des camps de réfugiés. Rien de moins qu'un ballon photovoltaïque pliable capable d'alimenter en électricité les populations sinistrées. "Le premier prototype devrait être achevé dans quelques semaines et une levée de fonds suivra", explique Julie, 26 ans, très enthousiaste face à ce "challenge technique".

Solidarité par le sport

À la deuxième place de ce top 4, on retrouve Viacti & Sport pour toit, le projet d'Alexandre Valensi. Après un service civique à Unis-cité, ce diplômé d'un master en management du sport décide de "faire du sport un moyen de réinsertion pour les sans-abris". Depuis juin 2016, "l'activité a doublé. Nous aidons une centaine de personnes chaque semaine et avons recruté nos premiers salariés", détaille le fondateur.

Vers un monde plus écolo

Le troisième projet, Ecosec, s'attaque à un problème écologique du quotidien : les toilettes sèches. Quatre jeunes diplômés, Vincent Le Dahéron, Léa Egret, Benjamin Cloueteux et Bernard Caille, se sont lancés dans le défi de créer "des toilettes sèches haut de gamme" pour limiter le gaspillage d'eau potable. Cette Scop (Société coopérative et participative) prévoit d'installer ses quatre premières cabines à Montpellier d'ici fin 2016.

Le dernier projet plébiscité est aussi en lien avec une démarche de protection de l'environnement. L'appli 90 jours, imaginée par Elliot Lepers, 23 ans, a pour but de "vous coacher pour devenir écolo" de manière progressive et encourageante. Lancée il y a un an, l'appli a déjà été téléchargée plus de 100.000 fois.

Bravo aux lauréats !