1. Le jeune inventeur de Goodeed part à la conquête du monde
Portrait

Le jeune inventeur de Goodeed part à la conquête du monde

Envoyer cet article à un ami
Cet entrepreneur a inventé le don gratuit. // © Photo fournie par le témoin
Cet entrepreneur a inventé le don gratuit. // © Photo fournie par le témoin

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR ! Du haut de ses 19 ans, Vincent Touboul-Flachaire s'apprête à donner une dimension internationale à Goodeed, site Internet qui permet de faire des dons à des associations sans débourser un seul centime, simplement en visionnant des publicités.

“Réunir une communauté internationale autour du don gratuit”, tel est l'objectif que Vincent Touboul-Flachaire, 19 ans, s'est fixé pour sa start-up. Et c'est bien parti. "L'entreprise vient de boucler une levée de fonds de 500.000 dollars (environ 445.000 €). Un "business angel" français vivant à New York et investisseur dans plusieurs start-up offre à Goodeed la possibilité de se développer à l'international", explique l'entrepreneur. La version internationale du site sera lancée mi-juin 2015.

Goodeed existe depuis près d'un an et cartonne déjà en France avec aujourd'hui plus de 60.000 utilisateurs pour 700.000 dons. Pour marquer le passage à l'international, Vincent a prévu une soirée de lancement le 18 juin en présence du co-fondateur de Dailymotion et de la directrice de la Fondation Carrefour et des ONG (Organisations non gouvernementales) partenaires.

L'idée est toute simple : “Vous vous connectez sur le site internet, ensuite vous choisissez un don - un vaccin, un repas ou un arbre - et vous visionnez un spot publicitaire. L'argent généré par la publicité finance alors votre don”, détaille Vincent. Cet argent est reversé à une ONG reconnue, telle que le Programme alimentaire mondial ou encore l'UNICEF, qui prend en charge la gestion du don. "En acceptant de visionner une vidéo publicitaire de 20 secondes minimum, on génère des revenus dont 80 % sont reversés aux ONG participantes. Les 20 % restants servent au bon fonctionnement de l'entreprise", détaille le jeune homme.

"Des milliers de nouveaux utilisateurs de par le monde"

Il y a deux ans, Vincent et deux de ses amis se lançaient dans l'aventure Goodeed. Attirés par l'entrepreneuriat, ils ont su donner une nouvelle vie aux publicités sur le Web souvent détestées par les internautes. Tout est parti d'une chambre d'étudiant. Aujourd'hui, une dizaine de personnes sont réunies autour du même objectif : "On vise des centaines de milliers de nouveaux utilisateurs de par le monde", ambitionne le jeune entrepreneur.

En octobre dernier, Vincent confiait à l'Etudiant que son directeur de classe prépa l'incitait à choisir entre son entreprise et sa formation. L'entrepreneur a fait son choix. Et il s'avère gagnant.