1. Comment devenir un vrai chef d’entreprise de jeux vidéo ?
Boîte à outils

Comment devenir un vrai chef d’entreprise de jeux vidéo ?

Envoyer cet article à un ami

En se lançant dans l’aventure de la création d’une boîte de jeux vidéo, on abandonne sa casquette de joueur pour revêtir l’habit de gérant. Il faut savoir bien s’entourer et prendre quelques précautions, comme le conseille Jean-Michel Oullion, auteur du guide Les métiers des jeux vidéo et de l’animation, publié aux éditions L’Etudiant (extraits).

"Gardez à l'esprit qu'une entreprise de jeux vidéo est avant tout une société, avec des responsabilités, des coûts, des employés, du matériel et des objectifs à atteindre", souligne David Jeanne, cofondateur de Brain Candy.

"Il faut laisser son profil joueur, créatif ou technique de côté et se préparer à endosser le rôle du responsable, celui qui doit jongler avec les contraintes, rendre l'entreprise rentable tout en assurant un cadre de travail agréable pour ceux qui participeront à l'aventure. Avez-vous les compétences nécessaires pour supporter les contraintes de l'entreprise et voir votre bureau se recouvrir de paperasse ?"

Savoir bien s'entourer

La création d'une société n'est pas une aventure solitaire. Comme l'explique David Jeanne, "n'espérez pas tout supporter seul : entourez-vous des bonnes personnes. Si vous avez la fibre créatrice, alors peut-être pourrez-vous trouver un associé qui s'occupera de monter l'entreprise avec vous et qui en assurera la dynamique".

Christophe Kohler,  manager de DK-Games, confirme cette réalité : "Lorsque j'ai lancé mon entreprise, j'ai demandé l'aide du centre local de développement de ma région et j'ai trouvé une marraine d'affaires pour me guider."

La gestion

Ne négligez pas votre gestion ! N'oubliez pas qu'une société sur deux met la clé sous la porte après un an d'existence par défaut de gestion. Si vos ressources ne vous permettent pas de recourir aux services d'un spécialiste, investissez dans un stage de gestion et faites appel aux membres de votre famille ou à vos amis compétents dans ce domaine.

Un réseau

En dernier lieu, vous devrez vous installer, préparer vos premières actions commerciales, relancer votre réseau – "avant de vous lancer dans l'aventure, soyez certain d'avoir beaucoup de contacts, notamment avec des agences de publicité et des maisons de production, car le milieu est férocement compétitif", avertit Christophe –, immatriculer votre entreprise auprès du CFE (centre de formalités des entreprises), l'assurer et faire paraître une annonce légale (consultez www.apce.com).

Le statut

Un expert-comptable, voire un notaire, pourra vous aider pour choisir votre statut juridique et fiscal. Estimez le montant des cotisations et des charges que vous aurez à payer.

La complémentarité

Il est essentiel de constituer une équipe soudée et complémentaire. Ne commettez pas l'erreur de vous acoquiner avec tous vos camarades de promotion qui ont plus ou moins le même profil que vous. Vous serez davantage gagnant si vous réunissez des coéquipiers polyvalents sur lesquels bâtir une chaîne de production efficace. Par exemple, si vous travaillez en duo, l'un sera plutôt artiste, l'autre prendra en charge l'informatique.

En tout cas, vous n'êtes pas seul ! Des aides et des sources d'informations sont là pour vous accompagner, et il existe des dispositifs qui sauront vous aider à vous protéger.

À la recherche d'aides et d'informations

Très en amont de votre projet, entre dix et douze mois avant de créer votre société, vous gagnerez à visiter la chambre de commerce et d'industrie proche de chez vous pour vous informer : existe-t-il des réseaux d'accompagnement locaux pour vous aider ? Des aides financières à solliciter ? Lancez aussi une recherche d'antériorité auprès de l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) pour vérifier que votre idée ou votre futur nom de société ne sont pas déjà utilisés par un tiers.

Dans tous les cas, pointe du doigt David Jeanne, "vous devrez monter un business plan solide et réaliste. Dès que votre projet commence à prendre forme, n'hésitez pas à aller vous renseigner auprès des structures spécialisées (à commencer par Pôle emploi), à suivre des formations sur la création d'entreprise, à vous renseigner auprès d'entrepreneurs dans votre entourage, etc. Il existe des aides publiques, mais les formalités administratives et le montage des dossiers sont un véritable parcours du combattant".

Pour en savoir plus, consultez www.junior-entreprises.com ; www.ecti.org ; www.egee.asso.fr.

Prenez vos précautions et des garanties

Des précautions

À titre personnel, si vous êtes marié, changez de contrat et optez pour le régime de la séparation des biens ; si vous êtes salarié, voyez si votre employeur peut vous aider (congé création ou temps partiel) et assurez-vous qu'aucune clause de non-concurrence ne vous freine dans votre entreprise.

Des garanties

S'entourer de garanties est impératif. En théorie, un capital minimal de 7.500 € suffit pour créer une SARL (Société anonyme à responsabilité limitée).

En réalité, un montant supérieur sera indispensable. D'abord, parce que la mise en place d'une nouvelle structure génère toujours des frais imprévus ; ensuite, parce qu'il faut prévoir une "soupape de sécurité" avant que l'activité de la nouvelle société ne soit véritablement lancée. Pensez à demander la caution d'un associé. Cela peut se révéler décisif lorsque vous irez négocier un prêt ou un éventuel découvert auprès d'une banque.

À consulter aussi :

Faut-il avoir fait des études pour travailler dans les jeux vidéo ?
Doit-on forcément être un hardcore gamer pour travailler dans les jeux vidéo ?
Jeux vidéo : dans quel type de société faut-il postuler ?
Jeux vidéo : faut-il faire carrière à l'étranger ?
Le jeu vidéo : un secteur qui recrute ?

Les formations au jeu vidéo
Banc d'essai : le palmarès des écoles d'arts appliqués
Écoles d'art : comment ont-ils réussi à intégrer les prépas les plus sélectives ?
Comment intégrer une école d'art ?
Le banc d'essai des formations de cinéma et d'audiovisuel
Les formations et métiers de l'audiovisuel : nos réponses à vos questions
Irwin, en 2e année de cinéma d'animation 3D à Isart Digital (Paris)

Postuler dans les jeux vidéo
Postuler dans les jeux vidéo : comment gagner la partie
Vidéo : comment j'ai trouvé mon job d'animateur 3D

Sur l'Etudiant Trendy
J'organise ma chambre d'étudiant en jeu vidéo

Sommaire du dossier
Retour au dossier Créer sa société de jeux vidéo : expérience et bonnes idées exigées! Comment devenir un vrai chef d’entreprise de jeux vidéo ?