1. Virginie Simon : "Comment j’ai surmonté mes premières galères"

Virginie Simon : "Comment j’ai surmonté mes premières galères"

Envoyer cet article à un ami

Sa thèse à peine achevée, Virginie, 28 ans, décide de mettre au point l’outil qui lui a manqué pendant ses études : un réseau social entre chercheurs associé à une bibliothèque de contenus (thèses, articles,…). Elle a déposé les statuts de son entreprise en août 2010 et conçu depuis le site Internet, www.mysciencework.com, en ligne début 2011.

Les premières difficultés liées à la création d’une entreprise, c’est dans les prochains mois que Virginie y sera vraiment confrontée. Son premier gros challenge va être de lever des fonds.

Faire jouer le réseau

Pour démarcher des contacts, Virginie fait jouer son réseau personnel et professionnel (notamment des anciens professeurs et des camarades de promo). Et pour les convaincre, elle s’appuie sur son expérience de thésarde dans une start up pendant 3 ans. "Quand j’ai commencé, nous étions 4 et nous sommes passés progressivement à 25. Pendant 3 ans, j’ai pu voir comment les deux dirigeants ont développé leur entreprise, levé des fonds, recruté, déménagé dans des locaux plus grands…". Virginie prend aussi conseil auprès de chefs d’entreprises expérimentés avant de rencontrer des partenaires potentiels.

Beaucoup de patience et d’énergie

Depuis plusieurs mois, Virginie a beaucoup appris sur elle-même. "Je ne suis pas très patiente, reconnaît la jeune femme, alors le plus difficile pour moi, c’est d’apprendre à attendre. Quand on crée une entreprise, il faut dépenser beaucoup d’énergie pour un résultat qui n’est pas toujours immédiat. Depuis mai 2010, MyScienceWork fait partie de l’incubateur Paris pionnières, mais je trouve dommage que pour intégrer un incubateur, le projet d’entreprise doit être bien avancé, alors que c’est en amont aussi que l’on a besoin de beaucoup de conseils".

Son conseil aux jeunes entrepreneurs :
La création d’une entreprise exige beaucoup d’énergie et de temps. Il faut être persévérant et ne jamais baisser les bras.
Céline Manceau
Décembre 2010


Sommaire du dossier
Retour au dossier Virginie Simon : "Comment j’ai financé mon entreprise" Virginie Simon : "Comment j’ai surmonté mes premières galères"