1. Recherche d'emploi : diplômés de juillet, demandez l'ARPE avant novembre
Boîte à outils

Recherche d'emploi : diplômés de juillet, demandez l'ARPE avant novembre

Envoyer cet article à un ami
Tic tac - tic tac : diplôme en poche, vous avez seulement quatre mois pour demander l'ARPE. // © plainpicture/fStop/Caspar Benson
Tic tac - tic tac : diplôme en poche, vous avez seulement quatre mois pour demander l'ARPE. // © plainpicture/fStop/Caspar Benson

Près de 13.000 jeunes diplômés se sont déjà inscrits pour percevoir l'ARPE (aide à la recherche du premier emploi). Soit 10 % des candidats potentiels. N'attendez pas : vous n'avez que 4 mois après la réussite de votre examen pour demander à en bénéficier.

"Depuis la mise en place du formulaire en ligne [le 24 août 2016] pour obtenir l'ARPE (aide à la recherche du premier emploi), plus de 800 jeunes s'inscrivent chaque jour pour en bénéficier", constatent les services du ministère de l'Éducation nationale. Au total, ce sont plus de 12.808 jeunes qui se sont inscrits en moins de deux mois ont précisé, mardi 20 septembre 2016, les ministres Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon lors de leur conférence de rentrée universitaire. Précisément 12.082 ex-boursiers et 726 ex-apprentis. Soit 10 % des jeunes diplômés qui peuvent y prétendre en cette rentrée 2016.

Lire aussi : Comment toucher l'aide à la recherche du premier emploi

Créée par la loi Travail du 8 août 2016, négociée auparavant avec les représentants des organisations syndicales étudiantes, l'aide à la recherche du premier emploi s'adresse aux jeunes de moins de 28 ans diplômés de moins de 4 mois et en recherche d'emploi. 

ARPE, mode d'emploi : la piqûre de rappel

Que vous soyez diplômé de l'enseignement secondaire par la voie professionnelle, diplômé de l'enseignement supérieur et/ou par l'apprentissage, vous pouvez en bénéficier sous certaines conditions de ressources.

L'ARPE vous sera versée durant 4 mois.

- Vous toucherez 200 € si vous êtes diplômé d'un CAP (certificat d'aptitude professionnelle), d'un bac professionnel ou d'un bac technologique et que vous étiez boursier ou apprenti touchant de faibles ressources durant votre dernière année d'études.

- Vous verrez votre bourse sur critères sociaux prolongée de 4 mois si vous êtes diplômé de l'enseignement supérieur (100 à 550 € par mois).

- Enfin, si vous étiez apprenti lors de l'obtention de votre diplôme de l'enseignement supérieur, vous toucherez 300 € par mois.

Attention : dès que vous trouvez un emploi dont le montant est supérieur à 78 % du SMIC net (891 €), vous ne pouvez plus toucher l'aide.

Le 8 novembre 2016, date butoir

Vous devez déposer votre demande d’ARPE dans les 4 mois qui suivent la date de publication des résultats de votre examen. "Cette date correspond au 8 juillet 2016 pour tous les examens de la session de juin", précise le ministère. La date limite pour en béneficier est donc le 8 novembre.
Pour bénéficier de l'aide, il faudra certifier sur l'honneur que vous n’êtes plus en formation et que vous vous engagez à ne pas reprendre d’études au cours de l’année scolaire qui suit l’obtention de votre diplôme, que vous êtes bien à la recherche d’un premier emploi et ne cumulez pas l’ARPE avec le RSA, la garantie jeunes, un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Entre autres pièces justificatives, vous devrez fournir un relevé de notes attestant de votre réussite au diplôme, une attestation de votre qualité de boursier ainsi qu'un avis d'imposition. Des formalités qui valent le coup !