1. Discrimination à l’embauche : comment vous défendre
Décryptage

Discrimination à l’embauche : comment vous défendre

Envoyer cet article à un ami
Origine, nom de famille, couleur de peau, religion : les 4 motifs principaux de discrimination. // © Fotolia
Origine, nom de famille, couleur de peau, religion : les 4 motifs principaux de discrimination. // © Fotolia

Le sujet a beau revenir fréquemment dans l’actualité, il n’est pas facile de faire bouger les choses… L’origine, le nom de famille, la couleur de peau et la religion restent des facteurs discriminants quand on recherche un emploi, particulièrement chez les jeunes, selon un rapport publié par le Défenseur des droits. Une institution qu’il ne faut pas hésiter à saisir !

Dans un rapport édifiant basé sur plus de 700 témoignages, 60 % des répondants déclarent avoir été "souvent" ou "très souvent" victimes de discrimination dans l'accès à l'emploi ou à un stage du fait de leurs origines. Fruit d'un appel à témoignages lancé au printemps 2016, le rapport publié par le Défenseur des droits, lundi 19 septembre, donne une idée de cette réalité chez les jeunes : 40 % des personnes qui ont témoigné ont moins de 26 ans, 50 % entre 26 et 35 ans.

Trois discriminations cumulées

Parmi les motifs de discrimination perçus chez ces volontaires, l'origine arrive en tête (62 % des répondants), suivie par le nom de famille (cité par plus de la moitié), la couleur de peau (32 %) et la religion (26 %). Une personne sur trois estime que trois motifs de discrimination se cumulent souvent. Des chiffres d'autant plus percutants que 80 % des répondants sont de nationalité française, et pour la majorité d'un niveau d'études supérieur au bac, alors qu'un bon niveau de diplôme est généralement synonyme d'accès facilité à l'emploi.

Lire aussi : Jeunes diplômés : halte aux discriminations à l'embauche

Faites-vous entendre !

Au-delà de l'évolution des mentalités, la lutte contre les discriminations passe également par le renforcement de la capacité des victimes à réagir. Le Défenseur des droits souligne ainsi que seules 8 % des personnes déclarant avoir fait l'objet de discriminations ont entamé des démarches pour faire valoir leurs droits. L'occasion de rappeler que tout citoyen peut saisir, sur cette question, le Défenseur des droits.

La publication de cette étude intervient alors que le ministère du Travail devrait rendre public deux documents sur ce sujet : un rapport sur le coût économique des discriminations et les résultats d'une campagne de "testing" sur les discriminations à l'embauche.

Comment saisir le Défenseur des droits ?

Le Défenseur des droits est une institution étatique, indépendante, créée en 2011. Ses missions : défendre les personnes dont les droits ne sont pas respectés ; permettre l'égalité de tous et de toutes dans l'accès aux droits.

Vous pouvez le saisir par courrier ou en ligne. Pour savoir si votre cas correspond bien aux affaires qu'il traite, un numéro est à votre disposition : le 09.69.39.00.00, du lundi au vendredi de 8 h 00 à 20 h 00 (coût d'un appel local).