Emploi des jeunes : Macron promet plus de stages et de mentors

Par Etienne Gless, publié le 02 Mars 2021
5 min

En mars, la plateforme "1 jeune, 1 solution" proposera 30.000 offres de stages aux étudiants. Le gouvernement investit également 30 millions d'euros pour soutenir les actions de mentorat et aider 100.000 jeunes cette année.

Comme en 2020, il s'agit cette année de conjurer le spectre de la "génération sacrifiée" sur l'autel du Covid-19. Au cours de la visite d'un centre de formation aux métiers de l'industrie, l'Industreet, à Stains, en Seine-Saint-Denis (93), Emmanuel Macron a présenté le lundi 1er mars de nouveaux programmes venus enrichir la palette de solutions déjà existantes pour soutenir l'insertion des jeunes dans la vie active.

30.000 offres de stages pour étudiants en mars

C’était un des trous dans la raquette du plan d’aide aux jeunes. Mais outre les 100.000 offres d’emploi disponibles sur le site 1jeune1solution.gouv.fr, la plateforme propose depuis le 1er mars 10.000 offres de stages à destination des étudiants pour pouvoir valider leur formation dans les temps impartis et décrocher leur diplôme. "On souhaite tous avoir un CDI mais le stage est une étape qu'il ne faut pas négliger. Or, c'est dans cette période compliquée qu'il est sacrifié", constate le chef de l'État.

De fait, si les primes à l’embauche d’apprentis ou de jeunes de moins de 26 ans en CDD de plus de trois mois ou en CDI ont permis de recruter plus d'1.7 million de personnes au second semestre 2020, le nombre de stages disponible s’est effondré durant la crise sanitaire. Beaucoup d'entreprises s'engagent à en accueillir davantage. D’ici la fin du mois de mars, 30.000 offres de stages devraient être disponibles, promet le président de la République.

Lire aussi

Le mentorat pour faciliter l'insertion

"Je veux que chaque jeune qui en a besoin puisse avoir un mentor et que chaque cadre en entreprise ou jeune salarié qui a déjà une expérience puisse aider et accompagner des jeunes dans leur insertion en leur partageant leur expérience de vie", explique Emmanuel Macron. Beaucoup de jeunes diplômés des quartiers ou en zone rurale n'ont pas toujours les réseaux pour entrer sur le marché du travail et "galèrent" pour trouver un poste correspondant à leur niveau de qualification. Les mentors sont des professionnels en activité qui vont vous transmettre leur expérience et vous ouvrir leurs réseaux.

Pour les plus jeunes, au collège ou au lycée, le soutien d'un mentor permet aussi de mieux comprendre les filières de formation, de trouver sa voie ou d'éviter le décrochage scolaire. Dès le mois d'avril, vous pourrez demander sur la plateforme "1 jeune, 1 solution" l'accès à un mentor ou devenir mentor vous-même.

Actuellement, quelque 30.000 personnes bénéficieraient du soutien d'un mentor. "L’objectif d'"1 jeune, 1 mentor" en 2021 est que 100.000 jeunes puissent bénéficier de ce dispositif, précise le chef de l'État. Et nous doublerons ce chiffre l'année d'après".

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !