Emploi, stage, apprentissage : forums virtuels, opportunités bien réelles

Par Etienne Gless, publié le 25 Novembre 2020
6 min

Avec le confinement, l’enseignement à distance est devenu la règle dans l’enseignement supérieur. Les forums de stages et pour l'emploi organisés par les établissements basculent aussi en ligne. Ces salons virtuels offrent des opportunités bien réelles pour rencontrer les employeurs et trouver un stage, un contrat d’apprentissage ou un premier emploi.

Un tiers des étudiants et jeunes diplômés auront vu en 2020 leur stage, alternance ou premier emploi annulé ou reporté. Cet automne, couvre-feu et reconfinement national ont obligé à basculer en distanciel les traditionnels forums et rencontres entreprises organisés sur les campus. Ne les négligez pas, car même si, en nombre, les opportunités peuvent être moindres, des employeurs proposent encore beaucoup d'offres de stages, d'alternance et d'emploi.

Des "jobs dating" qui sauvent les meubles

Consignes sanitaires obligent, le format 100% à distance s'est imposé pour l’édition 2020 du forum Alsace Tech & université de Strasbourg qui s’est tenu du 23 septembre au 16 octobre derniers. Après inscription, les étudiants d’une quarantaine de formations différentes et de tous niveaux (du DUT au doctorat) pouvaient déposer leur CV, visiter les stands virtuels des 80 entreprises exposantes, répondre aux quelque 500 offres d’emploi (CDD, CDI) et de stages longs et participer au "job dating".

"L’an passé, 150 entreprises ont participé. Elles proposaient 800 offres de stages et de premier emploi et avaient pu interviewer plus de 4.000 étudiants", relève Michel de Mathelin, vice-président de l’université de Strasbourg. Même si elles sont moins nombreuses cette année, les entreprises présentes sont toujours attirées par la diversité des spécialités de formation des étudiants participant. "Près de la moitié des entreprises inscrites au forum étaient même situées hors région Grand Est, et 7 étaient étrangères, originaires de Belgique, d'Allemagne et du Luxembourg", relèvent les organisateurs du forum.

Lire aussi

Les recrutements en alternance résistent bien

À l’université de Savoie-Mont-Blanc (USMB), le traditionnel forum des stages avec ses entretiens d’embauche a aussi été maintenu sous format virtuel. "Tous les événements qui rythment l’année universitaire trouvent leur déclinaison distancielle, à l’image de la semaine de l’emploi et de l’entreprise co-organisée par le bureau d’aide à l’insertion professionnelle (BAIP) et le Club des entreprises, explique Laurent Guichard, vice-président en charge de la formation et de l’orientation. On maintient des sessions régulières de recrutement dans l’année universitaire pour faire se rencontrer les candidats et les entreprises qui recrutent en alternance. De mai à juillet derniers, nous avions organisé deux sessions par mois en virtuel".

Lors du premier confinement, l’université s’inquiétait des menaces qui planaient sur le recrutement d’alternants. "L’université a fortement soutenu le dispositif et nos premiers retours ont montré que les recrutements se maintiennent. Il n’y a pas eu de catastrophe. On ne chante pas victoire, mais les étudiants trouvent un organisme d’accueil. On renouvellera les "jobs dating" en mode distanciel si la situation l’exige au printemps et au début de l’été 2021", ajoute Laurent Guichard.

Lire aussi

Quitter la fac et se rapprocher du marché du travail

Les établissements d’enseignement supérieur s’appuient aussi sur l’Apec (l’agence pour l’emploi des cadres) pour l’insertion professionnelle de leurs jeunes diplômés. "Nous conseillons aux étudiants d’utiliser leurs services car leur vision est complémentaire de la nôtre", explique Géraldine Ludger, responsable du service Orientation et insertion de l’université de Paris. "S’y rendre permet de sortir de l’université et d’aller vers la rencontre professionnelle. Nous mettons leur programme d’ateliers à disposition de nos étudiants et diplômés".

L’Apec a d’ailleurs vu ses moyens financiers renforcés à la rentrée dernière. L'un de ses objectifs est d'accompagner 50.000 jeunes diplômés de licence ou master vers l'emploi d’ici juillet 2021. "En 2019, nous en avions accompagné 22.000", précise Gilles Gateau, directeur général de l'agence. Les trois millions d’euros fournis par l’État ont permis de financer le recrutement d’une trentaine de consultants supplémentaires dédiés exclusivement à cette mission. Et l’Apec organise un grand salon virtuel national le 11 décembre prochain.

Lire aussi

Bref, en présentiel ou en distanciel, sur le campus de votre école, de votre fac ou à l'occasion d'événements extérieurs, multipliez les occasions de vous faire accompagner dans votre recherche de stage ou d'emploi, de vous confronter au monde du travail et de rencontrer des employeurs. Fréquence et régularité dans vos efforts seront la clé pour trouver ce que vous souhaitez.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road