1. Jeunes diplômés, en attendant votre premier emploi, demandez l'ARPE !
Boîte à outils

Jeunes diplômés, en attendant votre premier emploi, demandez l'ARPE !

Envoyer cet article à un ami
Si vous êtes diplômé(e) en 2018, vous avez quatre mois pour demander l'ARPE (aide à la recherche du premier emploi). // © PlainPicture
Si vous êtes diplômé(e) en 2018, vous avez quatre mois pour demander l'ARPE (aide à la recherche du premier emploi). // © PlainPicture

Boursiers et jeunes diplômés par apprentissage à faibles revenus, l'ARPE (aide à la recherche du premier emploi) vous permet de prolonger votre bourse d'études durant quatre mois en attendant de décrocher votre premier emploi. N'attendez pas ! Le service en ligne a ouvert début août.

Créée en 2016, l'ARPE (aide à la recherche du premier emploi) s'adresse aux jeunes diplômés de l'enseignement supérieur qui entrent sur le marché du travail. Si vous êtes jeune diplômé(e) en 2018 d'un BTS (brevet de technicien supérieur), d'un DUT (diplôme universitaire de technologie), d'une licence, d'une licence professionnelle, d'un master ou encore d'un diplôme d’ingénieur ou d'un brevet de technicien supérieur agricole, vous pouvez donc en bénéficier.

Si vous êtes jeune diplômé(e) de l’enseignement supérieur par la voie de l'apprentissage et disposez de peu de ressources, vous pouvez également toucher l'ARPE. Vos ressources devront être équivalentes à celles permettant de bénéficier des bourses de l’enseignement supérieur.

Lire aussi : Bourses et aides : ces dispositifs dont vous devriez davantage profiter

Combien toucherez-vous ?

Vous toucherez une aide équivalente au montant de votre bourse sur critères sociaux de l'an passé soit de 100 à 555 € par mois durant quatre mois. Si vous avez préparé votre diplôme en apprentissage, il vous sera versé 300 € par mois durant quatre mois.

Quelles sont les conditions de ressources pour en bénéficier ?

Vous pouvez demander à bénéficier de l'ARPE si vous touchiez une bourse sur critères sociaux la dernière année de préparation de votre diplôme (échelon 0 bis à 7).

Si vous avez préparé votre diplôme en apprentissage, vous devez justifier d’un revenu brut global inférieur à 33.100 € (avis fiscal 2017 sur les revenus 2016). Les revenus pris en compte sont ceux du foyer fiscal de rattachement ou vos revenus personnels si vous avez fait votre propre déclaration fiscale.

À noter : si vous trouvez votre emploi avant quatre mois, vous devrez le signaler et le versement de l'ARPE sera alors suspendu.

Quelles formalités à remplir ?

Vous pouvez effectuer votre demande directement en ligne sur messervices.etudiant.gouv.fr. Le service a ouvert le 8 août 2018. Vous devrez fournir une attestation de réussite au diplôme de votre établissement ou du centre de formation d'apprentis.

Munissez-vous aussi d'une copie de votre avis fiscal 2017 (ou de celui de votre foyer fiscal de rattachement, en général celui de vos parents) si vous êtes diplômé par apprentissage.

Vous devrez également fournir une attestation sur l'honneur que vous n'êtes plus en formation, que vous êtes à la recherche de votre premier emploi et que vous ne cumulez pas l'ARPE avec d'autres aides comme le RSA (revenu de solidarité active), la Garantie jeunes, ni avec un contrat en alternance. On ne peut pas tout avoir !