Jeunes diplômés : les entreprises, les secteurs et les fonctions qui recrutent encore

Par Etienne Gless, publié le 03 Février 2021
4 min

Sur un an, les postes cadres ouverts aux jeunes diplômés ont chuté de plus de 25% selon les dernières données de l'APEC. Mais ne désespérez pas : des entreprises ont bien l'intention de recruter ce premier trimestre 2021. Découvrez les secteurs, les entreprises et les fonctions qui ont le plus de besoins.

Ni rebond, ni plongeon de l'emploi malgré la crise sanitaire en ce début d'année. Certes, 11% seulement des entreprises prévoient de recruter au moins un cadre ce premier trimestre 2021, selon la dernière étude de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres), mais ce pourcentage reste équivalent à celui enregistré au dernier trimestre 2020 (10%). Néanmoins, ne baissez pas les bras dans votre recherche d'emploi !

Grandes entreprises et PME recrutent encore

Cette moyenne cache une forte disparité selon la taille de l'entreprise ou les fonctions exercées : 52% des grandes entreprises (plus de 5.000 salariés) et des entreprises de taille intermédiaire (entre 250 et 5.000 salariés) souhaitent recruter des cadres contre 17% des PME (10 à 250 salariés).

"Ce sont les très petites entreprises (TPE) qui sont en fait le plus impactées par la crise", relève Gilles Gâteau, le directeur général de l'APEC. Les TPE ne sont en effet que 6% à envisager de recruter un cadre cet hiver : beaucoup de commerces et de franchises souffrent financièrement et leur survie est en jeu. "Au total, 41% des entreprises de plus de 100 salariés comptent recruter un cadre au premier trimestre 2021", estime Gilles Gâteau.

Lire aussi

L'industrie et les services à forte valeur ajoutée moteurs des emplois

Si vous souhaitez maximiser vos chances de décrocher un emploi, misez sur les deux secteurs qui ont l'intention de plus recruter des cadres en ce début d'année : l'industrie et les services à forte valeur ajoutée. Dans l'industrie, 16% des entreprises comptent embaucher au moins un cadre et dans les services à valeur ajoutée, elles sont 17%. Soit deux fois plus que les entreprises du commerce (7%) ou des services traditionnels (8%).

Informatique et commercial : les fonctions les plus recherchées

Sans surprise, ce sont les fonctions informatique (20% des recrutements prévus) et commercial (17%) qui sont les plus pourvoyeuses de postes ce premier trimestre de l'année. Mais de nombreux besoins existent aussi en études et recherche-développement (16%) ou encore dans la production industrielle et la conduite de travaux (14%).

Certains métiers très demandés avant la crise sanitaire le sont toujours. "C'est très paradoxal, mais malgré la crise sanitaire, 66% des entreprises qui souhaitent embaucher s'attendent à des difficultés de recrutement sur les profils dits 'pénuriques'", constate Gilles Gâteau. Reste que pour l'APEC, l'année 2021 pourrait bien être la première depuis 1993 où le solde de postes de cadres devrait être négatif en France, avec moins d'emplois créés que d'emplois détruits.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !