1. Jobs d'été : cinq recommandations pour optimiser votre recherche
Boîte à outils

Jobs d'été : cinq recommandations pour optimiser votre recherche

Envoyer cet article à un ami
Jobs d'été : les vendanges // © Shutterstock
Jobs d'été : les vendanges // © Shutterstock

Trouver un job d'été est un boulot en soi ! Vous devez y consacrer du temps, de l'énergie et de la méthode.

1 - Trouvez ce qui vous motive

Un job d'été, oui, mais pour quoi faire ? Déterminez votre priorité : s'agit-il de gagner un peu d'argent pour partir en vacances avec des amis à la fin de l'été ? D'être indépendant ? D'acquérir une première expérience professionnelle ? De découvrir concrètement le monde du travail ? Il est important de connaître votre motivation principale et de l'entretenir pour orienter vos recherches et trouver le job qui vous correspond.

2 - Commencez à chercher tôt

La sagesse recommande de commencer ses recherches dès le mois de janvier ou de février pour avoir le choix des métiers. Mais rassurez-vous : mars et avril restent une excellente période pour prospecter. Beaucoup de forums jobs d'été sont d'ailleurs organisés au cours du printemps. "Nous organisons encore beaucoup de forums en avril et en mai", précise ainsi le Centre d'information et de documentation jeunesse (CIDJ)  Et vous pourrez quand même postuler tard, en mai ou en juin, juste avant le début de la saison, à condition de vous positionner sur des secteurs en tension, comme les cafés, l'hôtellerie et la restauration. Enfin, certains recruteurs doivent faire face à des désistements de dernière minute. Bref, même en vous y prenant tardivement, toutes vos chances ne sont pas perdues.

3 - Définissez vos disponibilités

Pouvez-vous travailler tout l'été ou seulement un mois ? Le matin ? L'après-midi ? Ou seriez-vous disponible toute la journée et même en début de soirée ? Les recruteurs ont leurs contraintes d'organisation du travail. "Dans notre secteur, l'assistance aux personnes, nous ne recrutons que des étudiants disponibles au moins trois mois", explique une chargée de recrutement de la société Fidelia. Même approche au groupe Pénélope, spécialisé dans les métiers de l'accueil, qui privilégie les candidats disponibles les deux mois de juillet et d'août.

4 - Listez vos talents

Vous avez des compétences, même sommaires, en langues étrangères ? C'est un plus. Vous possédez déjà des diplômes et des qualifications – brevet de secourisme, brevet d'animateur (BAFA, BAFD...)… –, vous avez des compétences techniques particulières : notez tout ça. Vous êtes particulièrement à l'aise à l'écrit ? C'est un atout. Vous aimez et savez vous occuper d'enfants en bas âge (0-3 ans) et vous êtes, en outre, fiable et ponctuel ? Ces qualités intéresseront les parents et les agences de baby-sitting. Si le travail physique ne vous fait pas peur, l'agriculture vous ouvrira les bras pour les travaux saisonniers.

5 - Sélectionnez un ou plusieurs secteurs d'activité

Agriculture, accompagnement de séjours linguistiques, animation, commerce, restauration, tourisme … tous ces secteurs recrutent durant la période estivale, mais tous ne vous conviendront peut-être pas. La récolte des fruits et des légumes en pleine chaleur exige une bonne condition physique; animer un centre de vacances requiert un diplôme (le brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur, BAFA), vendre des glaces sur la plage signifie que vous devrez marcher au soleil toute la journée, etc. Pour que votre job d'été ne tourne pas à la corvée, ciblez des secteurs et des tâches qui vous conviennent.

 

 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Jobs d'été : cinq recommandations pour optimiser votre recherche Jobs d'été : des sites Web aux candidatures spontanées, toutes les pistes pour trouver Jobs d'été : les astuces pour mettre en valeur votre CV Jobs d'été : rédiger un mail ou une lettre de motivation percutants