1. Jobs, Stages, Emploi
  2. L'actu de l'emploi : start-up, entreprises du numérique et défense ont faim de candidats
En bref

L'actu de l'emploi : start-up, entreprises du numérique et défense ont faim de candidats

Envoyer cet article à un ami
Découvrez l'actu de l'emploi de cette semaine. // © Fotolia
Découvrez l'actu de l'emploi de cette semaine. // © Fotolia

L'industrie de la défense se porte bien et propose de nombreuses offres d'emploi et de stages. Confrontées à une forte croissance et au turnover de leurs équipes, les entreprises de services numériques sont toujours en recherche de candidats. Enfin les start-up proposent toujours autant d'offres de stages et de jobs mais attention, travailler dans cet écosystème n'est pas toujours si cool.

Les start-up toujours aussi gourmandes en stagiaires en 2020

Ainsi, Tiller une jeune entreprise spécialisée dans les logiciels pour caisse enregistreuse (180 salariés) prévoit le recrutement de 30 nouveaux collaborateurs en CDI (expérience exigée : trois ans) et de dix stagiaires de fin d'études en 2020. Les postes ouverts touchent à la fois les domaines techniques et la vente : expert(e)s en R&D, account managers, product managers, acquisition managers, sales managers, chargés de marketing.
Si vous souhaitez vous familiariser avec la culture d'entreprise de start-up qui recrutent en 2020, Elinoi, entreprise spécialisée dans le recrutement, a mis en ligne une monographie de 50 start-up et d'entreprises de croissance ayant passé le cap des cinq ans qui recrutent en 2020. Utile pour connaitre ces entreprises de la "start-up nation" au-delà de leur novlangue et postuler en connaissance de cause !

Attention au mythe de l'ambiance de travail "cool" en start-up !
"Notre jeune entreprise de food tech recherche ses prochaines rock stars pour soutenir son développement". À l'image de Tiller, pour attirer les candidats les start-up en font des tonnes pour vanter leur ambiance présumée cool et fun dans leur communication de recrutement ! La réalité est mois rose : on travaille beaucoup dans ces entreprises, on y est souvent moins payés que dans les grandes, la hiérarchie y existe aussi, la pression des résultats y est très importante car 90% des start-ups ne décollent pas et disparaissent ! Reste qu'une expérience professionnelle dans une start-up est valorisée sur un CV.

Infotel prévoit 600 recrutements en 2020

L'entreprise de services du numérique (ESN) a vu son activité freinée en 2019 du fait de difficultés de recrutement et la rotation de ses équipes en place. Tout le secteur des ESN est en fait en pleine croissance portée par les activités de la cyber-sécurité, du big data ou encore du cloud. Et les spécialistes sont très courtisés. Pour faire face à sa croissance et son turnover, Infotel prévoit de recruter quelques 600 personnes partout en France en 2020, en majorité en CDI, avec une part importante de jeunes diplômés (40%). Principaux profils recherchés : des ingénieurs d’études et développement, des consultants maîtrise d’ouvrage (MOA), des consultants en innovation.

Lire aussi : Comment je suis devenu data analyst

L'industrie de la défense passe à l'offensive

L’industrie de la défense est un secteur qui se porte bien. La France est le 3ème exportateur mondial d'armements. MBDA, leader européen de la construction de missiles, a recruté près de 500 personnes en CDI en France en 2019 et continue sur la même tendance en 2020. MBDA propose actuellement des dizaines de postes de bac à bac+5 en CDI ainsi que des stages dans ses usines en Ile-de-France ou région Centre-Val de Loire.
À noter : le secteur de la défense cible particulièrement les 18–30 ans avec la création d’événements tournés vers les jeunes et labellisés "La Fabrique Défense" : universités, think-tanks ou entreprises y participent. Vous pouvez ainsi assister à des conférences, visiter des sites industriels et militaires ou vous rendre à des salons de l’emploi. Prochain rendez-vous à Paris les 17 et 18 janvier 2020.

Lire aussi : Découvrez nos 10.000 offres de jobs, stages, alternance et premier emploi