1. Jobs, Stages, Emploi
  2. L’actu de l’emploi : après la chute libre, les offres d'emploi remontent (un petit peu)
En bref

L’actu de l’emploi : après la chute libre, les offres d'emploi remontent (un petit peu)

Envoyer cet article à un ami
Découvrez l'actu de l'emploi de la semaine. // © Good Studio / Adobe Stock
Découvrez l'actu de l'emploi de la semaine. // © Good Studio / Adobe Stock

Plus d'un salarié sur deux en chômage partiel soit 10 millions de personnes, offres d’emploi en chute libre… Pas de panique ! La perspective du déconfinement devrait permettre la reprise des embauches saisonnières. Des secteurs prioritaires recrutent toujours en urgence et des entreprises n’ont pas stoppé tout recrutement voire passent à l'offensive pour préparer la relance.

Emploi cadre : –40% sur un mois mais toutes les embauches ne sont pas stoppées

"Certaines entreprises ont choisi de stopper leurs recrutements quand d’autres les reportent", constate Bertrand Hébert, directeur général de l'Association pour l’emploi des cadres (Apec). "Les 297.000 embauches cadres annoncées en début d’année ne se réaliseront pas en 2020", prévient l’Apec. En un mois le volume d’offres d’emploi cadre a chuté de –40%.

Les trois secteurs qui habituellement recrutent le plus de cadres, c’est-à-dire les activités informatiques, l’ingénierie R&D et le conseil et gestion des entreprises subissent également une baisse significative, de l’ordre de 40% en moyenne par rapport à l’an passé. Idem pour les fonctions habituellement les plus recherchées qui affichent des baisses de 38% (informatique), 39% (commercial, marketing) et 39% (études R&D).

Lire aussi : CV, stage, apprentissage ce vous pouvez faire d'ici le 11 mai

Helpline, entreprise de support informatique, recrute 150 personnes

"Attendre la fin du confinement pour lancer de nouveaux recrutements n’était pas envisageable. L’après-crise doit être anticipée et nous devons assurer à nos nouveaux clients des lancements de services en temps voulu", explique Isabelle Néri, directrice du recrutement de Helpline, société spécialisée dans le support informatique.

Cette entreprise de services numériques compte parmi ses clients de grandes entreprises cotées et fait face à un surcroît d’activité avec le placement de millions de salariés en télétravail. Pour faire face à la hausse de ses activités, elle compte recruter dans les prochaines semaines sur 150 postes principalement de techniciens informatiques pour ses directions opérationnelles en France. Des postes d'ingénieurs avant-vente ou d'acheteurs sont aussi à pourvoir.

Lire aussi : Jeunes diplômés 2020, les entreprises vous attendent malgré tout

Le nombre d’offres d’emploi remonte à 80% du niveau pré-confinement

Chaque semaine, la Dares (service statistique du ministère du Travail) tient la comptabilité de l’emploi et surtout du chômage partiel qui a explosé depuis le confinement. Si plus d’un salarié sur deux du secteur public est actuellement en chômage partiel (soit plus de 10 millions de personnes au 22 avril), le nombre d’offres d’emploi en ligne publiées la semaine du 10 au 16 avril est à la hausse : il remonte à 80% du niveau pré-confinement. Il était descendu à 60% au cours des trois dernières semaines. "Ce redressement est essentiellement tiré par le domaine médical et dans une moindre mesure par une augmentation des offres d’emploi à destination des cadres, notamment ceux de l’informatique", remarque la Dares.

Lire aussi : Retrouvez sur L'Etudiant.fr toutes nos offres de jobs spécial confinement ou pour aider les autres