1. Jobs, Stages, Emploi
  2. L'actu de l'emploi : bientôt un plan d'aide à l'emploi des jeunes ?
En bref

L'actu de l'emploi : bientôt un plan d'aide à l'emploi des jeunes ?

Envoyer cet article à un ami
Découvrez l'actu de l'emploi de la semaine. // © Good Studio / Adobe Stock
Découvrez l'actu de l'emploi de la semaine. // © Good Studio / Adobe Stock

Le gouvernement promet d'ici l'été des mesures pour l'emploi des jeunes afin de conjurer le risque de "génération sacrifiée". La nouvelle étape du déconfinement, le 2 juin, devrait ouvrir la voie à des offres de jobs d'été de dernière minute. D'ici là, les métiers de la sécurité recrutent pour faire respecter les gestes barrière dans le commerce et certains groupes n'ont pas renoncé à recruter des alternants à la rentrée.

Engie vise 10% d’alternants en 2021 et en recrute 2.500 cette année

"Les entreprises ont un rôle majeur à jouer pour protéger l’insertion des jeunes sur le marché du travail dans cette période difficile, a fortiori pour ceux qui sont éloignés de l’emploi. Chez Engie, nous nous sommes fixé un objectif de croissance du nombre d’apprentis cette année, que nous tiendrons", explique Claire Waysand, directrice générale par intérim d’Engie.

Le mastodonte industriel de l’énergie compte déjà 7% d’alternants parmi ses effectifs et prévoit d’arriver à 9% d’ici la fin de l’année en proposant 2.500 contrats en alternance. En raison du contexte sanitaire, Engie a lancé une campagne de recrutement 100% digitale. Les postes à pourvoir concernent principalement les métiers techniques : chargés de maintenance, génie climatique, mécaniciens, électrotechniciens, soudeurs etc.

"L’offre d’alternance d’Engie concerne 100 métiers du CAP/BEP au bac+5 et vise les jeunes de tous horizons et de toutes formations sur l'ensemble des métiers de l'entreprise qui permettent de contribuer à la transition vers la neutralité carbone", précise l’entreprise. En 2021, Engie ambitionne de compter 10% d’alternants dans ses effectifs, soit le double de l’obligation légale : les entreprises de plus de 250 salariés doivent en effet compter au moins 5% d’alternants dans leurs effectifs salariés.

Lire aussi : 7 infos clés sur l'apprentissage aujourd'hui

Des aides avant l’été pour faciliter l’entrée des jeunes sur le marché du travail ?

Vous avez prévu d’entrer sur le marché du travail à la rentrée de septembre et vous êtes légitimement inquiet pour votre insertion professionnelle. Dans une interview aux Échos, le secrétaire d’État en charge de la Jeunesse au ministère de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a annoncé que le plan de relance de l’économie comporterait un volet jeunes.

Des mesures sont attendues "avant l’été" pour faciliter l’entrée sur le marché du travail ainsi que pour renforcer l’apprentissage et la voie professionnelle. Prime à l’embauche, exonération totale de charges sociales, création d’emplois aidés… De nombreuses pistes sont encore à l’étude cette semaine pour éviter d’avoir une "génération sacrifiée".

Lire aussi : Jeunes diplômés, des entreprises vous attendent malgré tout en 2020

Le déconfinement dope les métiers de la sécurité

Depuis le 11 mai, beaucoup de commerces (hors restaurants et bars) et centres commerciaux de petite taille ou taille moyenne (moins de 40.000m2) ont rouvert. Pour faire respecter les règles sanitaires et notamment de distanciation sociale, des magasins et centres commerciaux recrutent des agents de sécurité pour filtrer les entrées, proposer du gel hydroalcoolique, faire respecter le port des masques et les distances de sécurité. La nouvelle étape du déconfinement, qui s’ouvre le 2 juin ne devrait pas freiner le mouvement car l’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 24 juillet.

Lire aussi : Les métiers de la sécurité-défense

Nos offres de jobs d'été