L'actu de l'emploi : ciblez les secteurs qui recrutent toujours et démarquez-vous pour sortir du lot

Par Etienne Gless, publié le 27 Août 2020
4 min

En cette rentrée 2020, des secteurs comme le numérique ou le conseil continuent d'embaucher des jeunes diplômés, mais en proposant moins d'offres que les années fastes d'avant le Covid-19. Retravaillez votre CV pour vous démarquer et faites la promo des aides à l'embauche de jeunes dont peuvent bénéficier les employeurs.

Retravailler et dynamiser son CV pour se démarquer

Pour cette rentrée 2020, vous êtes quelque 750.000 jeunes diplômés (ou pas) à vous présenter sur le marché du travail. Crise sanitaire oblige, la conjoncture économique étant très difficile, les offres d'emploi sont moins nombreuses que l'an passé et vous serez davantage à être candidats pour un même poste.

Une clé pour vous démarquer de la concurrence et multiplier vos chances d'être repéré des recruteurs est de retravailler votre CV pour vous distinguer. Soignez votre profil numérique professionnel : sur LinkedIn, publiez des posts, mettez des liens vers un portfolio ou une vidéo de vos réalisations professionnelles ou de votre blog. Bref, donnez au recruteur du concret consultable en ligne quand il fera des recherches de votre nom sur Internet.

Autre astuce : pensez à entrer en relation avec des professionnels non pour un poste mais pour vous informer sur leur métier. Demandez-leur de vous accorder 15 à 20 minutes de leur temps pour partager leur expérience avec vous. Vous aurez créé des liens avec des professionnels en poste et, même s'il n'y a pas de job à pourvoir pour l'instant, ils pourront faire circuler votre profil.

Lire aussi

Le numérique et le conseil : deux secteurs toujours en quête de jeunes diplômés

Même dans le numérique, secteur qui peinait à recruter avant la crise, les offres sont moins nombreuses mais elles ont le mérite d'exister. La transformation numérique des entreprises et de l'économie est une tendance de fond et les besoins de compétences techniques ou managériales demeurent. Des grands noms du conseil en ingénierie embauchent toujours à l'instar d'Alten qui propose actuellement des dizaines de postes d'ingénieurs -notamment dans le secteur naval- dans de nombreuses spécialités : développement de systèmes embarqués, concepteurs logiciel, ingénieur cybersécurité etc.

N'oubliez pas les structures de plus petite taille qui, elles aussi, ont des besoins de recrutement : ainsi, Labsoft, entreprise de services numériques basée à Toulouse, recrute actuellement une quinzaine de développeurs web, ingénieurs réseau, ingénieurs systèmes et autres experts en sécurité opérationnelle et tous les postes sont à pourvoir en CDI.

Lire aussi

L'aide à l'embauche des jeunes, c'est aussi pour les jeunes de 25 ans

Le gouvernement a dégainé avec son plan "#1jeune1solution" toute une série de mesures d'aides à l'embauche des jeunes. La prime de 4.000 euros pour toute entreprise qui recrute un jeune en CDI ou en CDD d'au moins trois mois ne devait s'appliquer qu'au moins de 25 ans. Elle a finalement été élargie au cœur de l'été aux jeunes de moins de 26 ans.

Précisez-le aux employeurs potentiels que vous rencontrez lors de vos entretiens de recrutement : même si vous avez 25 ans, il peut toucher cette aide s'il vous recrute entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021 car l'offre est limitée dans le temps et ne dure que six mois.
C'est un argument qui peut peser dans la balance pour vous recruter rapidement. Autre condition que devra remplir l'employeur : votre rémunération ne doit pas excéder deux fois le montant du SMIC. Votre employeur pourra demander à bénéficier de l'aide à partir du premier octobre au près de l'agence des services de paiement de l'État.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !