L'actu de l'emploi : l'embauche de jeunes reste sous perfusion début 2021

Par Étienne Gless, publié le 05 Janvier 2021
4 min

L’épidémie de Covid-19 étant encore loin d’être enrayée, l’activité économique continue de tourner au ralenti. Si les mesures d'aide ont permis d'embaucher plus d'un million de jeunes l'an passé, leur prolongation est envisagée pour éviter l'envol du chômage des 16-25 ans en 2021.

En ce début d'année, ne relâchez pas l'effort dans votre recherche d'emploi, en CDI, en CDD ou en alternance. Pandémie oblige, une grande partie de l'économie reste sous perfusion de financements publics. De nombreuses embauches ont pu être réalisées en 2020 grâce à des primes : plus d'un million de jeunes auraient ainsi été recrutés d'août à fin novembre en CDI ou CDD de plus de trois mois, selon le ministère du Travail. D'ailleurs, l'État va continuer, début 2021, à stimuler financièrement l'embauche des 16–25 ans.

1. Profitez de la prolongation des aides à l’embauche de jeunes

"La situation sanitaire et économique reste difficile. Je vais proposer au premier Ministre de prolonger les aides existantes". Elisabeth Borne, la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, a annoncé la prolongation des aides à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans en CDI ou CDD de plus de trois mois ainsi que les aides à l’embauche d’alternants. Les aides de 4.000 euros (embauche d’un jeune de moins de 26 ans en CDD ou CDI) et de 5.000 euros (apprenti mineur) ou 8.000 euros (apprenti majeur) devaient s’arrêter fin février 2021 pour les entreprises ayant embauché un jeune entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Ces offres promotionnelles vont être prolongées d’un, voire plusieurs mois. Donc dans votre recherche d'emploi, ne désespérez pas de trouver un poste cet hiver !

Lire aussi

2. Prenez au mot les grandes entreprises qui veulent embaucher 100.000 jeunes en janvier

Résolution du Nouvel an, 35 chefs et cheffes de grandes entreprises (Engie, Schneider-Electric, BNP-Paribas, Total…), dans une tribune au Journal du dimanche, ont appelé à embaucher 100.000 jeunes durant le mois de janvier. Une opération de communication destinée à redonner un coup de boost à la plateforme gouvernementale "1 jeune, 1 solution" qui permet aux jeunes de trouver des offres d'emploi et aux entreprises de s'engager à en accueillir. En réalité, en ce début d'année, un millier d'entreprises sont déjà inscrites sur la plateforme et vous pouvez dès à présent postuler à plus de 60.000 offres d'emploi. Il en manque 40.000 pour atteindre l'objectif affiché de 100.000 à la fin du mois.

3. Pensez aux PME : petites entreprises mais gros employeurs !

Il n'y a pas que les grands groupes ou les entreprises intermédiaires (entre 250 et 4.999 salariés) qui créent de l'emploi. Microentreprises, start-up, entreprises artisanales et PME (moins de 250 salariés) emploient plus de six millions de personnes. D'ailleurs, elles disposent sur Facebook d'une page –Les PME recrutent avec de nombreuses offres. De plus, la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) va lancer d'ici la fin du mois une opération avec le site Le Bon Coin pour faire connaitre les offres d'emploi des PME.

Lire aussi

4. Apprentissage : pensez aussi aux employeurs publics locaux

Même si le contrat d'apprentissage ou le contrat de professionnalisation sont des contrats de droit privé, la fonction publique (État, collectivités territoriales et hôpitaux publics) recrute des alternants. Les employeurs publics représentent un peu moins de 10% des contrats en alternance chaque année mais ne les négligez pas dans votre recherche : 40.000 contrats d'apprentissage ont été signés dans la fonction publique en 2019. Pour inciter au recrutement d'apprentis dans les collectivités locales, l'État vient d'instaurer, début 2021, une aide financière à l'embauche d'un montant de 3.000 euros pour les contrats signés d'ici au 28 février 2021.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road