Le CV et les études des candidates de Miss France 2022

Par Etienne Gless, publié le 10 Decembre 2021
11 min

Le concours Miss France 2022 se déroulera ce samedi 11 décembre au Zénith de Caen et sera diffusé sur TF1. L'Etudiant a analysé le CV des 29 candidates qui entreprennent toutes des études supérieures. Médecine, droit, sociologie, écoles de commerce ou d’ingénieurs… Découvrez leurs études, diplômes et rêves professionnels.

Quatre ans après l'essor du mouvement #MeToo qu'est-ce qui peut pousser ces jeunes filles à participer au concours Miss France, souvent décrié comme sexiste ou ringard ?

"C'est un rêve de petite fille et nous pouvons porter des messages", explique Julie Cretin (Miss Franche-Comté). Pour la plupart des participantes, le concours est une parenthèse dans une vie professionnelle ou étudiante. Bien sûr, toutes postent beaucoup de vidéos et de photos sur leur compte Instagram… elles ont aussi pris soin de créer un compte sur le réseau professionnel LinkedIn !

Études de santé : médecine générale, chirurgie dentaire, pharmacie…

Cette année, cinq candidates sur 29 se destinent à être docteur en médecine générale, en chirurgie dentaire ou encore en pharmacie. Mais les études de santé ne sont pas une promenade de santé

Interne en médecine générale à Montpellier, Anaïs Werestchack, 24 ans (Miss Auvergne), a ainsi bouclé cet été son stage de six mois en cabinet près de Béziers juste avant de se préparer au concours Miss France.

"On oublie d’apprendre aux étudiants au cours de leurs études l’importance de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personelle", confie Anaïs qui tient sur Instagram son journal de bord d’une interne et délivre des conseils santé à ses fans. "Comment bien soigner nos patients si nous sommes nous-même épuisés ?"

Lire aussi

Marine Sauvage, 23 ans (Miss Lorraine), a entamé sa cinquième année d’études de pharmacie à l’université de Lorraine et devrait être diplômée en 2023. Sa voisine Cécile Wolfrom, 24 ans (Miss Alsace), est également étudiante en pharmacie, en sixième année, à l’université de Strasbourg.

Valéria Pavelin, 24 ans (Miss Côte d’Azur), interne en médecine effectue sa troisième année d’étude de chirurgie dentaire à l’université Nice Sophia Antipolis. Elle devrait être diplômée en 2023 et boucler un parcours de dix ans d’études supérieures.

Sa concurrente et peut-être future consœur Florence Bascou, 19 ans (Miss Martinique), n’en est qu’au tout début de son parcours d’études de santé : elle est étudiante en PASS (parcours spécifique "accès santé") option droit, une filière de formation mise en place en 2020 et qui s’adresse aux étudiants convaincus de leur vocation dans le secteur médical. Une formation avec beaucoup de pression, le redoublement n’étant pas autorisé.

Lire aussi

Deux candidates futures ingénieures

Deux autres candidates de cette édition 2021 du concours Miss France suivent des études pour devenir ingénieur. Après une première année de prépa MPSI (mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur), Line Carvalho (Miss Pays de la Loire) poursuit en deuxième année de classe préparatoire scientifique (MP) au lycée Dupuy de Lome de Lorient.Son projet à l’issue des concours aux écoles d’ingénieurs : intégrer l’Ecole nationale de l'aviation civile (ENAC) et devenir pilote de ligne. La jeune femme a obtenu dès 2016 son brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA) à l’aéroclub de la Côte d'Amour.

De son côté Ambre Andrieu (Miss Aquitaine), 22 ans, prépare un diplôme d’ingénieur en Génie chimique et physique à l’ENSCBP de Pessac (Gironde). Elle a effectué la prépa des INP, la classe préparatoire intégrée aux grandes écoles d’ingénieurs publiques du groupe INP.

Lire aussi

Sept candidates suivent des études de commerce, marketing ou vente

Les 29 candidates au concours de Miss France 2022 en train de plancher sur le test de culture générale.
Les 29 candidates au concours de Miss France 2022 en train de plancher sur le test de culture générale. // © Laurent VU/Sipa/TF1

Chaque année les jeunes femmes suivant des formations en commerce, vente ou marketing sont nombreuses. Cette année ne fait pas exception à la règle. Elles sont sept à avoir choisi ce type de cursus.

Ainsi Sarah Conan, 20 ans (Miss Bretagne), prépare un master dans une grande école de commerce, Rennes school of business, un établissement qu’elle a rejoint en 2020 par la voie des admissions parallèles après avoir obtenu une licence en administration économique et sociale à l‘université de Rennes 2. Elle profite de l’opportunité de l’année de césure entre son master 1 et son master 2 pour se consacrer cette année entièrement au concours de Miss.

À 21 ans, Julie Cretin (Miss Franche-Comté) titulaire d’un bachelor en marketing digital poursuit ses études : elle prépare en 2021–2022 un titre certifié en marketing digital et réseaux sociaux au sein de l’école de communication Sup' de pub.
Donatella Meden, 21 ans (Miss Nord-Pas-de-Calais), est en marketing et communication spécialisé dans la mode et le luxe au sein de l’école Isefac.
Diane Leyre, 24 ans (Miss Ile-de-France) prépare quant à elle un bachelor in business administration (BBA) en quatre ans à Madrid dans l'école de commerce Instituto de Empresa.

Hayate El Gharmaoui, 21 ans (Miss Picardie), étudie en apprentissage le management du sport à l’ESG Sport une école de commerce spécialisée pour obtenir un bachelor en trois ans. La jeune femme est aussi investie dans la vie politique comme élue locale : elle est conseillère municipale à la mairie de Compiègne.

Lire aussi

Titulaire d’un baccalauréat économique et social, Léna Massinger, 20 ans (Miss Champagne-Ardenne), a d’abord suivi en 2020–2021 une année de licence de psychologie. Mais les cours en distanciel du fait de la crise sanitaire l’ont poussé à se réorienter. Elle prépare actuellement un BTS en commerce international et envisage par la suite de créer son entreprise.
Anne Ousseni, 24 ans (Miss Mayotte), est déjà une spécialiste du commerce international. Titulaire d’un bachelor de responsable de zone import-export de l’école la Salle Saint-Charles, elle y poursuit au niveau master pour devenir manager en développement international.

Julie Bève, 23 ans (Miss Limousin), a suivi une formation de bachelor en tourisme à l’école Tunon de Toulouse, ainsi qu’une formation au métier d’hôtesse de l’air à l’Institut aéronautique Jean Mermoz de Caen. "Je détiens mon CCA (cabin crew attestation, un certificat obligatoire pour exercer, ndlr) et mon Toeic (test de niveau en anglais, ndlr)", explique la jeune femme passionnée d’aéronautique.

Chloé Galissi, 21 ans, (Miss Bourgogne), exerce déjà le métier de mannequin tout en préparant un BTS immobilier, un diplôme professionnel avec un fort contenu négociation-vente. L’objectif professionnel de Chloé est d’ouvrir sa propre agence immobilière.

Lire aussi

Trois candidates se forment aux métiers de la communication

Trois candidates sur 29 se destinent aux métiers de la communication et de l’événementiel.
Ainsi Charlotte Faure, 20 ans (Miss Rhône-Alpes), étudiante en deuxième année de BTS Communication au lycée général et technologique Philippe Duchesne (Itec Boisfleury) près de Grenoble. La jeune femme désireuse de travailler dans le journalisme sportif ou les métiers de l’événementiel est aussi une sportive de haut niveau : elle est volleyeuse professionnelle, elle évolue en équipe nationale 2.

De son côté Eva Navarro, 19 ans (Miss Provence), étudie en deuxième année de bachelor d’une école de communication pour devenir une professionnelle des relations publiques et de l’événementiel.

Enfin Hannah Friconnet, 22 ans (Miss Midi-Pyrénées), étudie à l’université de Toulouse Jean Jaurès en deuxième année de licence information-communication. Elle a par ailleurs eu un diplôme dans le domaine paramédical : elle a obtenu en 2020 un titre professionnel d’orthopédie, orthèse et podologie.

Lire aussi

Trois candidates se forment aux métiers de la finance, comptabilité et gestion

Trois candidates se forment aux métiers des chiffres, comprenez à la gestion, la comptabilité ou la finance.

Ludivine Edmond, 20 ans (Miss Guadeloupe), prépare le diplôme de comptabilité et gestion (DCG en trois ans) à l’ICS Bégué une école de commerce parisienne et ambitionne de devenir gestionnaire de patrimoine. C’est une réorientation. La jeune femme, titulaire d’un baccalauréat scientifique avait d’abord entamé des études de médecine mais a arrêté après sa PACES (remplacée par les formations PASS et LAS).

Marion Ratié, 20 ans également (Miss Languedoc-Roussillon), prépare aussi le DCG. Elle est actuellement en troisième année d’études à Montpellier.

Enfin Dana Virin, 22 ans (Miss Réunion), prépare en alternance son master 2 en Monnaie, banque finance et assurance à l’université de La Réunion. Elle a d’abord fait une classe prépa économique et commerciale puis obtenu une licence d’économie. Elle occupe un poste en alternance d’assistante chargée des affaires professionnelles chez BNP Paribas. Très investie contre les violences faites aux femmes, elle a utilisé son statut de Miss Réunion pour donner de son temps à la police nationale dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales.

Lire aussi

Maths, sciences du langage, STAPS… d’autres candidates au profil scientifique

Trois candidates sur 29 en compétition poursuivent des études scientifiques diverses.

Emma Renucci, 18 ans (Miss Corse), étudie en première année de licence en mathématiques à l’université Paris Dauphine et envisage de devenir trader dans la finance.
Jade Lange, 19 ans (Miss Centre Val de Loire), vient également d’entrer à l'université : elle étudie en première année de licence des sciences du langage à l’université d’Orléans et envisage de devenir professeur des écoles.

Passionnée de sport, Youssra Askry, 24 ans (Miss Normandie), poursuit quant à elle ses études dans la filière STAPS à l’université de Rouen : elle est en deuxième année de master activités physiques adaptées et santé.
Enfin, côté sciences sociales, Melysa Stephenson, 19 ans (Miss Guyane), a entamé sa deuxième année de licence de sociologie à l’université de Guyane et suit également des cours en marketing digital et événementiel.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !