Le SMIC augmente de 2,01% le 1er août pour atténuer l'inflation

Par Etienne Gless, publié le 13 Juillet 2022
3 min

Le 1er août 2022, le montant du SMIC horaire net passe de 8,58 € à 8,76 € et le SMIC mensuel net de 1302,64 € à 1329,06 € pour un emploi à temps plein. C'est la quatrième hausse en moins d'un an pour le salaire minimum.

Pour la quatrième fois en moins d'un an le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) sera révisé mécaniquement à la hausse de 2,01% le 1er août prochain.
Environ deux millions de salariés en France sont rémunérés au SMIC soit 12% des salariés. Et parmi eux, de nombreux jeunes qui prennent un job à côté de leurs études, se forment en apprentissage ou débutent dans la vie active. L'augmentation prévue le 1er août 2022 portera le SMIC horaire net à 8,76 euros et le salaire minimum mensuel net à 1.302 euros pour un emploi à temps plein. selon le ministère du Travail. Cette revalorisation automatique vient compenser la forte hausse des prix – l'inflation – constatée depuis plusieurs mois par l'Institut national de la statistique, l'Insee : hausse de +33% sur un an des prix de l'énergie, hausse de 5,8% de l'alimentation…

Lire aussi

Une revalorisation automatique à ne pas confondre avec le coup de pouce au SMIC

Une revalorisation automatique peut intervenir en cours d’année si l’indice des prix à la consommation augmente d’au moins 2% depuis la dernière évolution du montant du SMIC. Ce fut, par exemple, le cas l’an passé et au premier semestre de cette année : au 1er octobre 2021, le SMIC avait augmenté de 2,2% pour tenir compte de l'inflation et le 1er mai 2022 une nouvelle revalorisation automatique de 2,65% était déjà intervenue.
Ces revalorisations automatiques ne doivent pas être confondues avec le "coup de pouce" qui peut être donné au SMIC par le gouvernement. Un geste politique à l'égard des travailleurs les plus modestes qui n’a pas eu lieu depuis exactement dix ans : le dernier "coup de pouce" remonte en fait à… juillet 2012 !

Un appel à augmenter les salaires

Pour gagner plus à l'heure du retour d'une inflation galopante, les salariés devront s'en remettre en fait à la bonne volonté des employeurs. Le ministre de l'Economie et des Finances les a récemment appelés à augmenter les salaires de leurs collaborateurs : "Toutes les entreprises qui le peuvent doivent augmenter leurs salariés", a déclaré Bruno Lemaire le 10 juillet lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !